Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Visite à Moscou du Haut commissaire de l'OSCE pour les minorités nationales

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    LA HAYE, 21 janvier - RIA Novosti. La situation des minorités nationales et les perspectives de coopération avec la Russie seront les thèmes principaux de la visite à Moscou du 21 au 24 janvier du Haut commissaire de l'OSCE pour les minorités nationales, Knut Vollebaek, invité par le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov.

    "La Russie attache une grande importance à la question des minorités nationales, aussi bien au sein de l'OSCE que du Conseil de l'Europe, ce qui correspond à mes efforts et à ma mission", a-t-il fait savoir dans une interview accordée à RIA Novosti.

    Le Haut commissaire, désireux de définir les sphères de coopération avec la Russie, rencontrera M. Lavrov ainsi que le ministre du Développement régional Dmitri Kozak et les représentants du Comité pour les Affaires internationales de la Douma. Il devrait également s'entretenir avec Eleonora Mitrofanova, présidente du Centre pour la coopération scientifique et culturelle internationale auprès du ministère russe des Affaires étrangères.

    "Je pense que mes interlocuteurs ne nieront pas que la Russie est confrontée à de nombreux défis concernant la situation de différents groupes ethniques. Je voudrais dans un premier temps savoir quels problèmes préoccupent les autorités russes, et en quoi nous pouvons les épauler dans leur tâche", a-t-il poursuivi.

    "Dans le district de Khantis-Mansis (centre de la Russie) se tiendra cette année un sommet finno-ougrien (les langues finno-ougriennes sont co-officielles du russe dans ce district - ndlr). J'espère que nous coopérerons avec les autorités russes sur ce thème", a-t-il indiqué.

    Selon lui, le Haut commissariat pourrait également permettre de résoudre les problèmes rencontrés dans la région multiethnique du Caucase du nord.

    En outre, M. Vollebaek a indiqué que les experts russes fournissaient une aide précieuse au Haut commissariat dans le domaine de l'enseignement multiculturel.

    "En 2006, nous avons organisé à Tachkent une conférence régionale sur l'enseignement destiné aux minorités nationales. Cette année une deuxième conférence de ce type aura lieu et je voudrais convier les experts russes à y participer en tant qu'observateurs. De nombreux Russes vivent en Asie centrale, et l'accès à l'enseignement est un enjeu de poids", a-t-il fait savoir.

    Le Haut commissaire a également l'intention d'évoquer à Moscou le problème de la population russophone d'Estonie et de Lettonie.

    "Dans ces pays, il existe deux problèmes liés aux minorités nationales: la question des apatrides et de l'enseignement. Nous passerons en revue ce problème avec les autorités locales", a-t-il poursuivi.

    Selon lui, "les choses évoluent dans le bon sens" dans ce dossier. Le nombre de naturalisations est en augmentation. Cependant, le problème "des minorités nationales dans les Etats baltes n'est pas encore résolu".

    "Au cours de mes visites à Tallinn et à Riga, qui auront lieu cette année, je chercherai à savoir en quoi mon bureau peut être utile", a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Les militants européens appellent Porochenko à supprimer la loi sur l’enseignement
    La Hongrie va-t-elle remettre en cause l’association Ukraine–UE ?
    L’Onu appelée au secours des russophones en Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik