Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Fausses signatures en faveur de Kassianov: l'opposant se dit victime des "pressions politiques"

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0

    L'état-major électoral de l'ex-premier ministre Mikhaïl Kassianov, qui brigue la présidence russe, a dénoncé mardi les "pressions politiques" de la part du Parquet général qui vient d'annoncer l'ouverture d'une enquête judiciaire pour falsification de signatures.

    MOSCOU, 22 janvier - RIA Novosti. L'état-major électoral de l'ex-premier ministre Mikhaïl Kassianov, qui brigue la présidence russe, a dénoncé mardi les "pressions politiques" de la part du Parquet général qui vient d'annoncer l'ouverture d'une enquête judiciaire pour falsification de signatures.

    "Nous estimons qu'il s'agit de pressions politiques", a déclaré à RIA Novosti la porte-parole du candidat indépendant, Elena Dikoun.

    Le Parquet général russe a révélé mardi des irrégularités massives lors de la collecte des signatures en faveur de Mikhaïl Kassianov qui a présenté sa candidature à l'élection présidentielle du 2 mars prochain. Des listes de signatures falsifiées ont notamment été découvertes à Rybinsk (région de Iaroslavl, au nord de Moscou) et dans la république des Marii El (sur la Volga, à l'est de Moscou), a déclaré la porte-parole du Parquet général, Tatiana Tchernycheva, avant d'annoncer l'ouverture d'une enquête judiciaire pour "falsification de documents électoraux" (art. 142-2 du Code pénal).

    La loi électorale russe prescrit aux candidats indépendants à l'élection présidentielle de recueillir au moins 2 millions de signatures en gage de soutien, le nombre de signatures invalidées ne devant pas dépasser 5%.

    Cinq candidats briguent la succession de Vladimir Poutine à la présidence russe: le premier vice-premier ministre russe Dmitri Medvedev, dont la candidature a été avancée par le parti au pouvoir Russie unie, le communiste Guennadi Ziouganov, le leader du Parti libéral-démocrate (LDPR) Vladimir Jirinovski, l'ex-premier ministre Mikhaïl Kassianov et le dirigeant du Parti démocratique de Russie Andreï Bogdanov.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Législatives 2011: Russie unie, parti le plus populaire (sondage)
    66% des Russes prêts à réélire Poutine à la présidence
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik