Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Immigration en Russie: les étrangers doublent leurs revenus entre 2006 et 2007

    Russie
    URL courte
    0 10 0 0
    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. Les étrangers travaillant sur le territoire russe et enregistrés par le Service fédéral des migrations (FMS) ont doublé leurs revenus en un an, a déclaré jeudi aux journalistes le directeur du FMS Konstantin Romodanovski.

    "Les étrangers qui travaillent légalement en Russie ont gagné deux fois plus d'argent en 2007 qu'en 2006. A Moscou, leur salaire moyen était de 300 dollars en 2006 contre 1.000 dollars en 2007", a-t-il déclaré.

    Selon M. Romodanovski, le FMS planche actuellement sur la mise au point d'un système d'accueil des étrangers qui permettra de gérer les immigrés dès leur arrivée en Russie.

    "Nous voulons créer ce système afin d'éviter que les immigrés soient concentrés dans des conditions indignes", a indiqué le directeur du FMS.

    Le système prévoit la création de groupes d'employés du FMS qui accompagneront les immigrés dès leur arrivée en Russie. En outre, le système d'accueil permettra de créer des points d'information dans les quartiers à forte population immigrée.

    "Nous travaillons actuellement afin de diffuser l'aide et les informations dans les points de franchissement des frontières, comme les gares et les aéroports. Il s'agit là d'une question complexe, mais nécessaire", a-t-il fait savoir.

    L'enseignement de la langue russe aux immigrés constitue un autre élément important de ce nouveau système d'accueil.

    "C'est un véritable pivot et un facteur de poids dans l'accueil des immigrés. Nombre d'entre eux ont moins de 25 ans, et la plupart ont cessé l'apprentissage de la langue russe il y a 15 ans. Cela crée au final des problèmes en Russie", a-t-il déclaré, avant d'ajouter que cette question devait être réglée en coopération avec d'autres ministères.

    Lire aussi:

    Sous Trump, le nombre d’immigrants aux États-Unis atteint un niveau record
    Immigration professionnelle: la France peine à attirer les talents
    Plus de la moitié des Français veulent fermer les frontières aux réfugiés
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik