Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Le FCE doit prendre en compte les forces navales (ambassadeur russe auprès de l'OTAN)

    Russie
    URL courte
    0 0 0 0
    MOSCOU, 24 janvier - RIA Novosti. Il sera impératif lors de la ratification d'un nouveau Traité sur les forces conventionnelles en Europe (FCE) de prendre en compte la composante navale, estime le nouvel ambassadeur russe auprès de l'OTAN.

    "Je suis convaincu que nous devons avancer vers l'adoption d'un nouveau traité, qui devra tenir compte du facteur naval", a déclaré M. Rogozine lors d'une conférence de presse à RIA Novosti.

    Le représentant permanent de la Russie a rappelé que jusqu'à présent, le Traité FCE ne considérait que les forces terrestres.

    "C'est incorrect. C'est en comptabilisant les forces terrestres et maritimes qu'on note un déséquilibre entre de nombreux pays de l'OTAN et la Russie. Ce type de déséquilibre doit être corrigé lors de la conclusion du nouveau traité", a-t-il affirmé.

    Selon lui, l'OTAN a gelé son programme de coopération avec la Russie en raison de l'introduction par la Russie d'un moratoire sur l'application du traité FCE.

    M. Rogozine juge le traité FCE "extrêmement suranné", et considère que les restrictions qu'il introduit constituent un "anachronisme hérité du temps de la guerre Froide".

    Signé le 19 décembre 1990 à Paris par 16 États membres de l'OTAN et 6 États membres du Pacte de Varsovie , le Traité FCE définissait les quantités d'armements conventionnels stationnés en Europe. En novembre 1999, le sommet de l'OSCE a donné lieu à la signature d'une version adaptée du traité, ratifiée par quatre pays seulement.

    La Russie a suspendu l'application du Traité FCE le 13 décembre 2007 "en raison de circonstances exceptionnelles mettant en péril la sécurité de la Russie et requérant des mesures urgentes", selon le décret signé par le président Vladimir Poutine. La Russie exige que tous les pays membres de l'OTAN ratifient la version adaptée du traité FCE et procèdent à sa stricte application.

    Lire aussi:

    Trump appelé à sortir du Traité sur les missiles à portée intermédiaire
    Accusant les autres, les USA taisent leurs violations du traité Ciel ouvert
    Traité INF: le retrait des USA déclencherait une déstabilisation politico-militaire totale
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik