Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    La Russie, grande puissance agricole en devenir (Medvedev)

    Russie
    URL courte
    0 5 0 0

    Le premier vice-premier ministre russe Dmitri Medvedev a estimé jeudi que la Russie était en mesure de récupérer son statut de grande puissance agricole.

    VORONEJ (Russie), 25 janvier - RIA Novosti. Le premier vice-premier ministre russe Dmitri Medvedev a estimé jeudi que la Russie était en mesure de récupérer son statut de grande puissance agricole.

    "Nous avons toutes les chances de devenir une grande puissance agricole, et de récupérer le statut que nous avons perdu au XXe siècle", a-t-il déclaré à la presse à Voronej, au sud de Moscou.

    Après avoir rappelé que la Russie était "le premier pays au monde pour les surfaces labourées", M. Medvedev a fait remarquer que son pays possédait également un important potentiel dans le domaine de l'énergie biologique et de la production de biocarburant. "Notre potentiel est immense, il serait criminel de ne pas en profiter", a-t-il indiqué.

    M. Medvedev a en outre constaté la croissance observée en 2007 dans le secteur de l'élevage dont le chiffre d'affaires a progressé de 15%. "Nous avions tablé sur un chiffre plus modeste", a-t-il reconnu.

    Concernant la hausse des importations de produits issus de l'élevage, M. Medvedev a évoqué la crise sur les marchés mondiaux des produits alimentaires. D'après lui, la croissance de la production de l'élevage observée en Russie est "insuffisante" pour subvenir aux besoins du marché.

    "Il sera toujours nécessaire de respecter un équilibre entre deux aspects: développer notre propre production agricole et élever le niveau de vie des campagnes d'une part, et résoudre le problème alimentaire d'autre part", a-t-il conclu.

    Lire aussi:

    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Les frappes US en Syrie laissent les mains libres aux terroristes, selon Medvedev
    Medvedev: les USA ont lancé une guerre commerciale contre la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik