Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou favorable à un accord sur le non-recours à la force entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud (MID)

    Russie
    URL courte
    0 3 0 0
    MOSCOU, 25 janvier - RIA Novosti. La Russie juge nécessaire de signer au plus vite l'accord consacrant le refus de faire appel à la force entre la Géorgie et l'Ossétie du Sud, a déclaré vendredi le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères (MID) Mikhaïl Kamynine.

    "Nous jugeons vitalement important de signer au plus vite entre les parties en conflit un document exécutoire", a noté le diplomate, rappelant que Moscou salue les récentes initiatives en ce sens du président sud-ossète, Edouard Kokoïty.

    Selon le porte-parole du MID, la réalisation des idées exposées par M. Kokoïty sur la création d'une zone de développement économique accélérée (s'étendant au territoire de l'Ossétie du Sud, au district d'Alaguir d'Ossétie du Nord - Russie et au district de Gori - Géorgie), ainsi que sur la promotion des contacts entre parlements et associations religieuses constituerait un facteur d'importance dans le renforcement de la confiance et de la compréhension entre les milieux politiques, d'affaires et les ONG géorgiens et sud-ossètes.

    "Cela permettrait de créer la base sociale, économique et humanitaire nécessaire pour un règlement durable", a expliqué le diplomate russe.

    Dans ces propositions, Moscou voit un geste de bonne volonté, témoignant de l'aspiration de l'Ossétie du Sud à reprendre un dialogue politique constructif avec Tbilissi, a poursuivi Mikhaïl Kamynine.

    "Nous sommes certains que ce dialogue contribuerait à la consolidation de la paix dans la zone du conflit et rapprocherait son règlement définitif. La Russie, en sa qualité de médiateur et de coprésident de la Commission mixte de contrôle pour le règlement du conflit osséto-géorgien, est prête à l'avenir également à encourager la recherche de la compréhension mutuelle et à rapprocher les positions de Tbilissi et Tskhinvali (...), tout en comptant sur un soutien de l'OSCE et de la communauté internationale", a indiqué le porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères.

    Le conflit armé entre Tbilissi et l'ex-région autonome d'Ossétie du Sud au sein de la République soviétique de Géorgie éclata en 1990, au moment où la Géorgie annonça ses projets de sécession de l'URSS, et s'est soldé par la perte de la juridiction géorgienne sur ce territoire.

    L'Ossétie du Nord et l'Ossétie du Sud sont liées par des contacts étroits au niveau politique, social et économique. Les habitants des deux républiques disent appartenir à un même peuple et veulent leur réunification.

    Lire aussi:

    Les chars américains sont toujours en Géorgie: août 2008 n'a pas servi de leçon
    L'Ossétie du Sud et l'Abkhazie rendent hommage aux victimes de l'agression géorgienne
    Moscou sur le conflit en Ossétie du Sud: la Russie toujours prête à défendre ses citoyens
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik