Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Flambée des prix alimentaires: Poutine promet un soutien accru au secteur agricole

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    ESSENTOUKI, 20 mai - RIA Novosti. Le premier ministre russe Vladimir Poutine estime que la lutte contre la flambée des prix sur le marché mondial des denrées alimentaires doit passer par une amélioration de la politique agricole, alors que la hausse des prix a atteint 14,3% en avril en Russie, selon des données calculées sur 12 mois.

    Lors d'une réunion destinée à améliorer l'efficacité de la politique agricole russe, M. Poutine a notamment annoncé que deux milliards de dollars de subventions agricoles seraient alloués à l'agriculture à ces fins.

    Afin de lutter contre la flambée des prix alimentaires, le premier ministre a chargé le gouvernement de mettre au point des mécanismes "conformes aux lois du marché", avant d'ajouter que "la hausse des prix sur le marché alimentaire mondial avait des répercussions négatives sur la situation" en Russie, les retraités et les familles nombreuses étant les plus touchés.

    "Nous devons notamment intensifier les interventions de l'Etat sur le marché de la production de lait et de viande", a-t-il fait savoir.

    M. Poutine a en outre demandé de mettre au point des mesures, notamment dans le domaine de la législation antimonopole, afin de stabiliser les prix des principales ressources nécessaires au complexe agro-industriel, "notamment le combustible et les engrais".

    Le premier ministre a appelé à perfectionner le système d'assurance du secteur agricole, à exercer un monitorage des prix alimentaires, et à renforcer l'efficacité des mesures douanières.

    Les prix des produits de base ont été gelés pendant les élections législatives (décembre 2007) et présidentielle (mars 2008), de novembre 2007 à mai 2008. La fin de cette mesure qui pourrait encore aggraver l'inflation. Le gouvernement russe table sur une inflation à 10% en 2008, alors que les analystes penchent plutôt pour un taux de 11-12%.

    Lire aussi:

    Réactions des agriculteurs européens aux sanctions antirusses: les meilleurs épisodes
    60 dollars le baril de Brent: les efforts de l'Opep+ portent leurs fruits
    Où va le marché du pétrole?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik