Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Vallée des geysers: la météo défavorable aux premiers touristes

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    Les conditions météorologiques ont empêché les premiers touristes de se rendre dans la Vallée des geysers, dans la presqu'île russe du Kamtchatka (Extrême-Orient), rouverte mardi après un an de fermeture à la suite d'un puissant glissement de terrain.

    PETROPAVLOVSK-KAMTCHATSKI, 1er juillet - RIA Novosti. Les conditions météorologiques ont empêché les premiers touristes de se rendre dans la Vallée des geysers, dans la presqu'île russe du Kamtchatka (Extrême-Orient), rouverte mardi après un an de fermeture à la suite d'un puissant glissement de terrain.

    La Vallée des geysers, considérée comme l'une des sept merveilles de Russie, se trouve sur la côte sud-est de la presqu'île du Kamtchatka, à 160 km au nord-est de Petropavlovsk-Kamtchatski, et n'est accessible que par hélicoptère, mais aucun appareil n'a pu décoller mardi en raison du ciel couvert, a indiqué à RIA Novosti un responsable du parc naturel.

    Inscrite au Réseau mondial des réserves de biosphère du Programme sur l'homme et la biosphère (MAB) de l'UNESCO, la Vallée des geysers avait été fermée au public à la suite d'un puissant glissement de terrain, le 3 juin 2007, qui avait recouvert les deux tiers de sa surface.

    Les infrastructures détruites par le glissement ont été rétablies, et tous les héliports fonctionnent, mais la vallée ne peut pas accueillir plus de deux groupes touristiques par jour. Enfin, le prix d'une visite est monté en flèche, atteignant 17.000 roubles (460 euros).

    Le site restera ouvert aux touristes d'ici à la mi-octobre, a précisé la directrice de l'office régional du tourisme, Tamara Toutouchkina. Selon elle, comme en 2007, le quota annuel de touristes se rendant dans la vallée s'élèvera à 3.000 personnes.

    Au début des années 1990, les randonnées pédestres avaient été interdites dans le parc naturel, qui concentre plus de 200 sources chaudes, une quarantaine de grands geysers, des trous de boue bouillante, des sources de vapeur et des rivières chaudes.

    Longue de seulement huit kilomètres, la vallée a été découverte en 1941 par la géologue Tatiana Oustinova. Le plus grand geyser de la vallée, le Géant, émet une colonne d'eau bouillante à 30 mètres d'altitude, les nuages de vapeur montent à 300 mètres.

    La vallée est une contrée étonnante par la diversité de sa flore et de sa faune: la végétation commence à y pousser très tôt, ce qui attire les ours se réveillant après leur hibernation.

    "Les ours qui habitent dans les environs de la Vallée des geysers sont actuellement en pleine saison nuptiale, et ils sont extrêmement dangereux pour les touristes", a prévenu le vice-directeur du parc naturel Tikhon Chpilenok.

    Après le glissement de terrain de juin dernier, les ours ont moins de place pour s'adonner à leurs jeux nuptiaux, sans oublier le bruit des hélicoptères qui les dérange.

    Enfin, les restrictions imposées aux touristes s'expliquent par le fait que la nouvelle structure du sol n'a pas suffisamment été étudiée en raison de la neige, et de nouveaux glissements ne sont pas à exclure.

    Lire aussi:

    Et si la vie était apparue sur la terre et non dans l’eau?
    Entre le Grand Caucase et les côtes de la mer Noire, l’envoûtante ville de Sotchi
    Un nouveau complexe touristique verra bientôt le jour au Kamtchatka
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik