Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Moscou, centre économique et touristique mondial d'ici 10 à 15 ans (Loujkov)

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    D'ici 10 à 15 ans, Moscou deviendra un centre financier, économique et touristique global, a annoncé dimanche le maire de Moscou Iouri Loujkov, lors de la cérémonie d'ouverture de la fête de la capitale russe.

    MOSCOU, 8 septembre - RIA Novosti. D'ici 10 à 15 ans, Moscou deviendra un centre financier, économique et touristique global, a annoncé dimanche le maire de Moscou Iouri Loujkov, lors de la cérémonie d'ouverture de la fête de la capitale russe.

    "D'ici 10 à 15 ans, Moscou doit devenir un centre financier, économique et touristique puissant, un centre global doté d'une économie développée et d'innovations dans le domaine social", a indiqué M. Loujkov.

    Selon lui, cette tâche est en train d'être menée à bien.

    "L'industrie moscovite a dépassé le niveau de l'année 1990" a-t-il indiqué.

    "Le doublement du PIB de Moscou sera atteint en 2009, ce qui permettra de multiplier les retraites par 1,5 début 2009 et par 2 vers la fin d'année. Le salaire moyen des Moscovites sera de 34.000 roubles (environ 930 euros) en 2009 et de 45.000 roubles (environ 1.200 euros) d'ici 2012", a-t-il précisé.

    Selon lui, le budget de Moscou pour 2009 dépassera pour la première fois 1.000 milliards de roubles (environ 27 milliards d'euros). Ces moyens seront destinés aux programmes sociaux, notamment à la construction: maisons, écoles, magasins, hôpitaux, théâtres, musées et centres sportifs.

    En 2008, Moscou a également multiplié par deux les sommes destinées à la construction routière et par neuf celles allouées à la modernisation du métro, a rappelé le maire.

    Lire aussi:

    Combien seriez-vous prêts à débourser pour habiter tout près du Kremlin?
    Armée 2018: la demande potentielle de matériel militaire russe dépassera 51M d’euros
    Bloomberg: la Russie possède de nombreux mécanismes pour soutenir le rouble
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik