Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Hydrocarbures: la Russie doit rester à l'avant-garde (Medvedev)

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    La Russie doit conserver son rôle de leader dans le domaine de l'extraction de pétrole et de gaz, a annoncé dimanche le président russe Dmitri Medvedev dans une déclaration émise à l'occasion de la Journée des employés de l'industrie pétro-gazière, fêtée en Russie le premier dimanche de septembre.

    MOSCOU, 8 septembre - RIA Novosti. La Russie doit conserver son rôle de leader dans le domaine de l'extraction de pétrole et de gaz, a annoncé dimanche le président russe Dmitri Medvedev dans une déclaration émise à l'occasion de la Journée des employés de l'industrie pétro-gazière, fêtée en Russie le premier dimanche de septembre.

    "Tous les pays ont aujourd'hui besoin d'un approvisionnement stable et sûr en ressources énergétiques. Notre objectif est de faire en sorte que la Russie reste parmi les leaders dans le domaine de l'extraction et du raffinage des hydrocarbures", lit-on dans le message du président, cité par le service de presse du Kremlin.

    Selon M. Medvedev, la réalisation de cette tâche stratégique repose en premier lieu sur les employés de cette branche (scientifiques, ingénieurs, ouvriers).

    "Je suis convaincu que votre responsabilité et votre riche expérience professionnelle contribueront au renforcement des positions de l'industrie pétrolière et gazière russe sur le marché mondial", indique le document.

    "Le domaine pétrolier est l'un des secteurs les plus importants et dynamiques de l'économie nationale. La vie de notre Etat dépend de son efficacité. De plus, notre énorme potentiel d'exportation joue un rôle crucial dans la sécurité énergétique du continent eurasiatique et du monde entier", souligne le document.

    Lire aussi:

    Trump veut pousser les USA en tête du secteur énergétique
    Des entreprises russes remettront en état les infrastructures énergétiques en Syrie
    Contrairement à ce qu’elle affirme, l’UE achète de plus en plus de gaz à la Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik