Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Gaz: la réduction de l'extraction profite à Gazprom (Nezavissimaïa gazeta)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. La situation exclusive de Gazprom de monopole russe du gaz lui permet de dicter les prix du gaz non seulement à l'étranger, mais aussi à l'intérieur du pays. Le consortium gazier réagit à la diminution de la demande à l'intérieur du pays et à l'étranger par la réduction régulière de sa propre extraction, lit-on lundi dans le quotidien Nezavissimaïa gazeta.

    Le consortium a de nouveau réduit vendredi son pronostic d'extraction pour cette année. Selon Alexandre Ananenkov, vice-président du directoire de Gazprom, elle peut baisser de 18%, jusqu'à 450 milliards de m3 (selon l'affirmation du responsable du monopole gazier, les capacités de Gazprom permettent à Gazprom de produire 600 milliards de m3 de gaz par an). En même temps, indiquent les experts, le consortium oblige les producteurs indépendants à réduire leur extraction proportionnellement, les empêchant ainsi de réduire les prix sur le marché libre à l'intérieur du pays.

    La précédente réduction minimale d'extraction a été enregistrée en 2001, lorsque le consortium a extrait 512 milliards de m3.

    "S'il d'autres restrictions formelles actuelles n'existaient pas, avant tout, le droit d'exportateur exclusif dont jouit Gazprom, les prix sur le marché libre auraient baissé d'environ 15% à 20%, fait remarquer Mikhaïl Kroutikhine, partenaire de la société de conseil RusEnergy. Mais il faut plutôt adresser cette question au gouvernement, car le marché libre du gaz reste à créer en Russie".

    Selon l'expert, le consortium ne réduit pas seulement son extraction, mais il exige que les producteurs indépendants la réduisent proportionnellement. "Tant que Gazprom contrôlera le système de transport du gaz et 80% du marché intérieur, il ne saurait exister de marché libre du gaz dans le pays", estime Mikhaïl Kroutikhine.

    "Pour l'instant, la réduction de l'extraction profite à Gazprom, car c'est une bonne possibilité de mobiliser ses ressources et d'attendre la hausse des prix", estime l'expert.

    Ce texte tiré de la presse russe n'engage pas la responsabilité de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Le géant russe Gazprom augmente sa production et bat un record d’exportation
    La Russie et l’Inde pourraient lancer un projet gazier d’envergure
    Le géant russe Gazprom bat son propre record d’exportation de gaz en Europe
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik