Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Chômage: la Russie s'empêtre dans le cercle vicieux (Kommersant)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 25 mai - RIA Novosti. Les statistiques du chômage pour avril, émises par le Service fédéral des statistiques (Rosstat) conformément à la méthode de l'Organisation internationale du travail, ont établi que le nombre de chômeurs avait dépassé début mai 10%, à 7,7 millions de personnes, lit-on lundi dans le quotidien Kommersant.

    Les experts estiment que le chômage pourrait très probablement se chiffrer à 13% d'ici la fin de l'année et se répercuter sur les revenus des citoyens, ce qui a influé sur les indices d'avril du commerce de détail.

    Le ministère russe de la Santé et du Développement social qui recense tous les huit jours les chômeurs enregistrés, souligne un recul de 0,3% du chômage sur la semaine dernière. La directrice de l'Institut indépendant de politique sociale Tatiana Maleva fait toutefois remarquer que la réduction du niveau officiel de chômage tient à des facteurs saisonniers. "Les tensions sociales reviendront à l'automne avec la fin de la saison d'été", affirme-t-elle. Selon l'experte, le pronostic tablant sur un chômage à 13% d'ici la fin de l'année "pourrait être tout à fait réel", mais précise que l'essentiel est qu'il durera longtemps. "Nous entrons précisément dans une période de chômage chronique", ajoute-t-elle.

    Plus que les autres facteurs, c'est le chômage qui a réduit la demande et les revenus de la population, estime Andreï Korovkine, de l'Institut de prévision économique de l'Académie des sciences de Russie. Selon Rosstat, les revenus monétaires réels ont reculé en avril 2009 de 0,1% en glissement annuel, et ont lâché 1% en janvier-avril 2009.

    Le directeur du département d'analyse stratégique de FBK Igor Nikolaïev n'a pas revu ses pronostics en matière de chômage: 11-12%, soit 8,5-9 millions de personnes d'ici la fin de l'année. Selon lui, le facteur le plus alarmant est la réduction du chiffre d'affaires du commerce de détail que Rosstat constate depuis trois mois. Qui plus est, cette baisse ne cesse de s'aggraver. Ainsi, le marché de détail a lâché 5,3% en avril 2009 sur un an (-2,4% en février et -4% en mars).

    "Ceci témoigne de la formation d'une tendance à la baisse du commerce, c'est-à-dire de réduction de la demande des consommateurs. Un des facteurs qui a soutenu l'économie russe jusqu'en janvier 2009 s'est donc réduit à néant", indique M. Nikolaïev. "Cela se répercutera sur la dynamique de la production industrielle, notamment de l'industrie de transformation".

    Ce texte tiré de la presse russe n'engage pas la responsabilité de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Le chômage au Royaume-Uni au plus bas depuis 42 ans
    Le chômage en hausse en Arabie saoudite, surtout parmi les femmes
    Les robots vont-ils tous nous mettre au chômage?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik