Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Attentat en Ingouchie: lien possible avec l'enquête sur le raid armé de 2004 (président ingouche)

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    L'attentat qui a coûté la vie de la vice-présidente de la Cour suprême d'Ingouchie Aza Gazguireïeva pourrait être lié avec le procès de 12 personnes accusées d'avoir mené un raid armé contre la république en 2004, a annoncé à RIA Novosti le président ingouche Iounous-Bek Evkourov.

    ROSTOV-SUR-LE-DON, 10 juin - RIA Novosti. L'attentat qui a coûté la vie de la vice-présidente de la Cour suprême d'Ingouchie Aza Gazguireïeva pourrait être lié avec le procès de 12 personnes accusées d'avoir mené un raid armé contre la république en 2004, a annoncé à RIA Novosti le président ingouche Iounous-Bek Evkourov.

    "Cet assassinat pourrait être lié à l'enquête sur l'"affaire des douze". Mme Gazguireïeva avait auparavant fait l'objet de diverses menaces à cet égard", a déclaré M. Evkourov.

    "Cette affaire sera vite résolue et nous trouverons les coupables", a souligné le président ingouche.

    Des inconnus ont ouvert le feu mercredi matin à Nazran contre un véhicule dans lequel se trouvait Mme Gazguireïeva, qui a succombé à ses blessures à l'hôpital. Six autres personnes ont été blessées dans l'attentat.

    Cette attaque intervient quelques jours après l'attentat qui a coûté la vie du ministre de l'Intérieur de la république voisine du Daghestan Adilguereï Magomedtaguirov le 5 juin, et au lendemain d'une visite du président russe Dmitri Medvedev dans cette république, qui visait à examiner la situation en matière de sécurité dans le très instable Caucase russe.

    Dans la nuit du 21 au 22 juin 2004, une bande armée dirigée par le leader indépendantiste tchétchène Chamil Bassaïev a attaqué le siège de la police à Nazran, une prison et un dépôt d'armes des troupes de l'intérieur ainsi que plusieurs autres sites policiers. Le raid a fait 78 morts dont 5 membres du Parquet et 25 policiers, et 114 personnes ont été blessées.

    Le prédécesseur de Mme Gazguireïeva au poste de vice-président de la Cour suprême, Khassan Iandiev, avait lui aussi été assassiné en avril 2008. Le lien avec l'enquête sur le raid de 2004 avait alors été évoqué.

    Lire aussi:

    L’anti-guide de la Russie par le Quai d’Orsay
    Les hommes arrêtés en Tchétchénie voulaient commettre un attentat pareil à celui de Beslan
    Présidentielle russe: un homme de 122 ans a aussi voté!
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik