Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Deripaska veut créer la plus grande compagnie énergétique privée de Russie (Vedomosti)

    Russie
    URL courte
    0 0 0
    MOSCOU, 6 août - RIA Novosti. L'homme d'affaires russe Oleg Deripaska souhaite créer dans le pays la plus grande compagnie énergétique privée: la capacité d'Evrosibenergo devrait être de 40% supérieure à celle de KES-Holding de Viktor Vekselberg, lit-on jeudi dans le quotidien Vedomosti.

    M. Deripaska est un des premiers investisseurs dans le secteur énergétique russe, mais ses actifs énergétiques étaient jusqu'à présent isolés. Aujourd'hui, l'homme d'affaires envisage de créer un holding énergétique: sa compagnie, Evrosibenergo, a déjà consolidé la plupart de ses actifs, annonce En+Group.

    La capacité estimée d'Evrosibenergo se chiffrera à 19,5 GW d'électricité et à 17.570 Gcal/heure de chaleur. La compagnie de M. Deripaska devrait devenir ainsi la troisième plus grande entreprise énergétique du pays après les sociétés publiques Energoatom et Rusgidro. Aujourd'hui, la plus grande compagnie énergétique privée de Russie est KES-Holding avec une capacité de 13,77 GW. La capacité thermique de l'entreprise de M.Deripaska sera pourtant plusieurs fois inférieure à celle du holding de M. Vekselberg, dont les centrales produisent 67,8 Gcal/heure de chaleur.

    Crée en 2009, Evrosibenergo appartient toujours à plusieurs structures d'En+Group, indique un représentant de ce dernier. Pourtant, l'entreprise leader d'Evrosibenergo sera bientôt En+Power, enregistrée à Jersey en mai 2008 (En+Group en est l'unique actionnaire), indiquent les documents de la chambre d'enregistrement de Jersey. En+Power a reçu il y a un an l'aval du Service fédéral anti-monopole de Russie (FAS) pour consolider des actifs énergétiques et de charbon, souligne un responsable du FAS.

    En réunissant les actifs, "nous créons une structure transparente de la compagnie et nous augmentons le niveau de la gestion corporative", explique un représentant d'En+Group.

    M. Deripaska consolide apparemment ses actifs afin de trouver un investisseur, affirme Mikhaïl Rasstriguine, analyste de VTB Kapital. Il est probable qu'il ne s'agit pas d'une IPO, mais d'un placement privé des titres d'En+Power allant jusqu'à la minorité de blocage, souligne-t-il.

    Une telle situation est tout à fait probable, confirme une source proche d'En+Group. La compagnie a besoin de fonds pour financer notamment le grand programme d'investissements d'Irkoutskenergo à l'horizon 2020, dont le volume est estimé par les dirigeants de l'entreprise à 100 milliards de roubles (3,2 milliards USD), fait remarquer M. Rasstriguine.

    "Aucune décision n'a été adoptée (sur le placement des actions), bien que l'IPO soit un des instruments potentiellement intéressants de recherche des fonds nécessaires au développement d'Evrosibenergo et à la réalisation de son programme d'investissements", a déclaré le directeur général d'En+Group Vladislav Soloviev par l'intermédiaire de son représentant.

    Ce texte tiré de la presse russe n'engage pas la responsabilité de RIA Novosti.

    Lire aussi:

    Les ressources de Gazprom et d'Eurosibenergo intéressent les mineurs de cryptomonnaies
    Damas invite les compagnies russes à reconstruire la Syrie
    Autriche: les USA défendent leurs intérêts économiques grâce aux sanctions antirusses
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik