Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Toxicomanes russes: le président du sénat prône l'injonction thérapeutique

    Russie
    URL courte
    0 0 01

    Le président du Conseil de la Fédération Sergueï Mironov a déclaré opportun, lors d'audiences vendredi à la chambre haute du Parlement russe, de renouer avec la pratique soviétique du traitement obligatoire des toxicomanes.

    Le président du Conseil de la Fédération Sergueï Mironov a déclaré opportun, lors d'audiences vendredi à la chambre haute du Parlement russe, de renouer avec la pratique soviétique du traitement obligatoire des toxicomanes.

    "Je pense que cette mesure serait parfaitement justifiée", a-t-il noté avant de rappeler que le sénat avait soumis à l'examen de la Douma un projet de loi en vertu duquel les toxicomanes mineurs pourraient être traités sans leur consentement.

    M.Mironov s'est dit favorable à la prison à vie pour les trafiquants de drogue, rappelant que la Russie était devenue l'un des pays qui consomme le plus d'héroïne afghane. Le nombre des toxicomanes officiellement recensés en Russie a augmenté de près de 60% ces dix dernières années et 2,5 millions de Russes sont narco-dépendants, a expliqué le président du Sénat.

    La vice-ministre de la Santé, Veronika Skvortsova, qui participait aux audiences, a noté de son côté que 88% des toxicomanes russes consomment justement de l'héroïne d'origine afghane.

    Toutefois, a-t-elle indiqué, le taux d'augmentation annuel du nombre des toxicomanes est passé de 15 à 16% avant 2002 à 0,5-0,6% ces sept dernières années

    Lire aussi:

    La culture du pavot en Inde compromise par des perroquets opiomanes
    Qui protège les trafiquants de drogue au Vietnam?
    Le Cambodge construira des prisons VIP
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik