Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Mines russes: les accidents mortels restent fréquents (Poutine)

    Russie
    URL courte
    Accident dans une mine sibérienne (19)
    0 0 0

    Les accidents mortels dans les mines ne sont pas devenus moins fréquents bien que neuf fois plus de fonds soient dépensés à la protection du travail qu'il y a dix ans, a constaté le premier ministre russe Vladimir Poutine.

    Les accidents mortels dans les mines ne sont pas devenus moins fréquents bien que neuf fois plus de fonds soient dépensés à la protection du travail qu'il y a dix ans, a constaté lundi le premier ministre russe Vladimir Poutine.

    "Qu'est-ce qui se passe en Russie dans cette sphère précise depuis ces 10-11 dernières années: de 1998 à 2008, les dépenses à la protection du travail ont augmenté de 9 fois. Si en 1998, 659 millions de roubles (environ 17 millions d'euros) ont été dépensés à la protection du travail dans l'ensemble de la branche, en 2008 il s'agissait déjà de 6 milliards de roubles", a indiqué le chef du gouvernement lors d'une réunion consacrée à la situation dans la mine Raspadskaïa et dans l'ensemble de l'industrie minière.

    Et d'ajouter qu'il venait de consulter les statistiques des accidents mortels et des traumatismes dans les mines.

    "En 1998, on a enregistré 135 cas mortels et ensuite 96 (en 1999), 121 (en 2000), 93 (en 2001), 68 (en 2002), 91 (en 2003), 126 (en 2004), 90 (en 2005), 58 (en 2006), 217 (en 2007)", a-t-il indiqué.

    "On voit, en effet, que certaines années, la mortalité baissait, mais, globalement, le nombre d'accidents mortels reste pratiquement inchangé", a poursuivi le premier ministre.

    M.Poutine a chargé le ministère de l'Energie et le Rostekhnadzor (Service fédéral de surveillance écologique, technologique et nucléaire), ainsi que les organes judiciaires et de sécurité d'établir pourquoi l'augmentation des dépenses à la protection du travail et à la sécurité dans les mines, les accidents et les cas mortels ne diminuaient pas.

    Un double coup de grisou s'est produit dans la nuit du 8 au 9 mai derniers, alors que plus de 300 ouvriers se trouvaient dans la mine Raspadskaïa, la plus grande mine de charbon de Russie située dans le bassin minier du Kouzbass (3.000 km à l'est de Moscou). Le nombre des victimes est déjà passé à 66 personnes, 24 autres étant toujours portées disparues.

    Dossier:
    Accident dans une mine sibérienne (19)

    Lire aussi:

    Armée russe: des robots kamikazes pour lutter contre les blindés ennemis
    Une mine s'effondre en Russie avec 131 personnes présentes sur place
    Il faudrait 200 ans pour déminer complètement la zone démilitarisée intercoréenne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik