Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Caucase russe/église brûlée: "provocation" (président)

    Russie
    URL courte
    0 0 0

    Le président de Karatchaïevo-Tcherkessie Rachid Temrezov a dénoncé l'incendie d'une église orthodoxe dans cette république du Caucase russe, le qualifiant de provocation visant à ruiner la paix interethnique et interconfessionnelle dans la république.

    Le président de Karatchaïevo-Tcherkessie Rachid Temrezov a dénoncé l'incendie d'une église orthodoxe dans cette république du Caucase russe, le qualifiant de provocation visant à ruiner la paix interethnique et interconfessionnelle dans la république.

    "Un crime atroce a été perpétré. Ce n'est pas seulement un acte de vandalisme. C'est une action planifiée menée à bien par des criminels sans foi ni loi, auxquels les principes moraux et humains sont étrangers. C'est une provocation évidente, menée à la veille de l'importante fête chrétienne en l'honneur du grand saint et martyr Georges", stipule la déclaration du chef de la république.

    Le responsable a appelé les habitants de la république à ne pas céder à la provocation.

    "Les autorités feront tout leur possible pour restaurer ce lieu saint chrétien. J'exige (…) que les criminels soient découverts et puni avec toute la sévérité de la loi", poursuit Rachid Temrezov.  

    Des inconnus ont tenté d'incendier samedi à l'aube une église orthodoxe et détruit une stèle en l'honneur de Saint-Georges dans un village de Karatchaïevo-Tcherkessie. L'église n'a pas subi de dommages conséquents, le sol et les fenêtres portent des traces d'incendie. Ses vitres ont été brisées. La stèle en l'honneur de Saint-Georges a été presqu'entièrement détruite. Une enquête est en cours.

    En novembre 2010, deux églises orthodoxes et un temple protestant avaient été incendiés dans cette république. Le chef spirituel des musulmans de Karatchaïevo-Tcherkessie, Ismaïl Berdiev, avait alors dénoncé un acte visant à déstabiliser la république et à détruire la paix interconfesssionelle.

    Majoritairement musulmane, la Karatchaïevo-Tcherkessie compte une forte minorité russe.

    Lire aussi:

    Des militaires pakistanais en Russie pour des exercices conjoints
    L’ambassadeur d’Ukraine convoqué au Vatican: Kiev dément
    Des attentats contre les chrétiens déjoués en Égypte
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik