Ecoutez Radio Sputnik
    Russie

    Russie: procédure pénale contre l'opposant Oudaltsov

    Russie
    URL courte
    Des accusations contre l'opposition russe (19)
    0 0 0

    Une procédure pénale a été engagée contre une série d'opposants, dont Sergueï Oudaltsov, suite à l'examen des faits relatés dans le documentaire portant sur l'opposition russe "Anatomie de la contestation -2", a annoncé à RIA Novosti le porte-parole du Comité d'enquête de Russie Vladimir Markine.

    Une procédure pénale a été engagée contre une série d'opposants, dont Sergueï Oudaltsov, suite à l'examen des faits relatés dans le documentaire portant sur l'opposition russe "Anatomie de la contestation -2", a annoncé à RIA Novosti le porte-parole du Comité d'enquête de Russie Vladimir Markine.

    Ce dernier a indiqué que l'équipe d'enquête vérifiait les informations selon lesquelles les participants à la rencontre entre le leader de l'opposition Sergueï Oudaltsov et le député géorgien Givi Targamadze, tenue en juin dernier à Minsk, en Biélorussie, envisageaient d'organiser une série d'attentats terroristes en Russie.

    M. Markine a ajouté que les forces de l'ordre fouillent les domiciles des protagonistes de l'affaire.

    Diffusé jeudi 5 octobre sur la chaîne NTV, le documentaire portant sur l'opposition russe "Anatomie de la contestation -2" a eu une grande résonance dans la société. Ses auteurs assurent que l'opposition financée par l'étranger prépare un coup d'Etat en Russie. 

    Le Parquet général du pays et les députés de Russie unie (parti au pouvoir) à la Douma (chambre basse du parlement russe) se sont alors prononcés en faveur d'un examen des informations contenues dans le film. Le Comité d'enquête a établi que les enregistrements vidéo utilisés dans ce documentaire étaient authentiques.

    Sortie en mars dernier, la première partie du documentaire "Anatomie de la contestation" accuse les manifestants anti-pouvoir d'avoir été payés pour descendre dans la rue. En signe de protestation contre sa diffusion, plusieurs centaines de personnes ont tenu le 18 mars dernier un rassemblement non autorisé près du Centre de télévision Ostankino.

    Dossier:
    Des accusations contre l'opposition russe (19)

    Lire aussi:

    Depuis 1917, les USA tentent de faire de Moscou la mère de tous les maux
    Le documentaire sur Poutine? Vladimir le regardera à la TV russe, pas avant
    Pour le meilleur ou pour le pire: dans quelle direction se dirige l’évolution humaine?
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik