Ecoutez Radio Sputnik
    Andreï Stenine, photographe russe, est décédé le 6 août 2014 dans le sud-est de l'Ukraine au cours d'une mission journalistique

    Hommage à Andreï Stenine, journaliste de Rossiya Segodnya tué en Ukraine

    © AFP 2019
    Russie
    URL courte
    1231

    La Zone du conflit, recueil photo d'Andreï Stenine préparé par ses collègues de l'agence Rossiya Segodnya, est sorti un an jour pour jour après sa mort dans le sud-est de l'Ukraine, le 6 août 2014.

    La Zone du conflit, recueil photo d'Andreï Stenine préparé par ses collègues de l'agence Rossiya Segodnya, est sorti un an jour pour jour après sa mort dans le sud-est de l'Ukraine, le 6 août 2014. Les amis et les collègues d'Andreï Stenine ont parcouru les immenses archives photographiques et de notes personnelles du journaliste pour préparer ce recueil. La Zone du conflit regroupe 168 clichés pris par Andreï Stenine entre 2010 et 2014 durant son travail en tant que correspondant photo dans divers pays, dont l'Ukraine, le Liban, la Syrie, l'Égypte, la Turquie, la Libye et le Kirghizstan.

    Andreï Stenine avait commencé sa carrière comme journaliste de presse écrite. Après avoir opté pour le métier de photographe de guerre, il avait continué d'écrire avec une plume brève mais puissante sur la guerre, pour lui-même. Les fragments de l'autobiographie d'Andreï Stenine, de ses journaux de guerre et de ses publications sur les réseaux sociaux figurent dans La Zone du conflit à titre de commentaires pour chaque chapitre du recueil, consacré à un pays en particulier.

    Le Maïdan
    © Photo. Corentin Fohlen/Rossiya Segodnya
    Extraits des journaux d'Andreï Stenine et de ses publications sur les réseaux sociaux:
    20 juin 2014: "Nous entendons périodiquement des bombardements, et les plus trouillards courent vers un abri, c'est-à-dire un simple et sinistre sous-sol où une bougie solitaire brûle sur la table. L'ingénieur des communications y dort la nuit. C'est sa première mission. Il est plus agréable pour lui de dormir dans un sous-sol lugubre que dans une chambre où il y a parfois des secousses. On l'a surnommé Dracula".

    22 juin 2014: "Mémo pour les femmes au foyer. Quand le bruit est fiou-bouh — c'est une roquette ou un obus qui sont passés pour exploser derrière. Quand c'est bouh-fiou — c'est un obus qui a explosé à proximité, des fragmentations se sont éparpillées, et pendant ce temps vous êtes dans un bunker à fumer une cigarette. Autre signe: si vous effleurez par inadvertance avec votre pied l'appareil photo ou la caméra, touchez-la avec votre main en signe d'excuse. Sinon elle se cassera au moment crucial".

    Andreï Stenine (1980-2014), photographe russe, correspondant photo spécial à la Rédaction unifiée de l'information photo de l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya. Il est décédé le 6 août 2014 dans le sud-est de l'Ukraine au cours d'une mission journalistique. Il a été décoré à titre posthume de l'Ordre du Courage de Russie pour le courage et l'héroïsme dont il a fait preuve en remplissant son devoir professionnel.

    La maîtrise d'Andreï Stenine, spécialisé dans la photo de guerre, était hautement appréciée. Ces photos ont remporté à deux reprises le concours Caméra d'argent. La photo d'Andreï Stenine prise dans la zone du conflit dans l'est de l'Ukraine en 2014 a remporté le prix international Picture of the Year International (POYi).

    Le Concours international de journalisme photo a été instauré par l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya le 22 décembre 2014. Ce concours porte le nom du correspondant photo spécial Andreï Stenine tué le 6 août 2014 dans le sud-est de l'Ukraine au cours d'une mission journalistique.

    Le Concours international de journalisme photo Stenine, organisé par l'agence d'information internationale Rossiya Segodnya sous l'égide de la Commission de Russie pour l'Unesco, se fixe pour objectif d'attirer l'attention du public sur les tâches du journalisme photo et de soutenir les jeunes photographes aspirant à la maîtrise professionnelle.

    Lire aussi:

    Photographie: les lauréats du concours Andreï Sténine récompensés
    Un journaliste en Ukraine: une profession incompatible avec la vie?
    Le photographe Andreï Stenine est mort
    Une telle guerre ukrainienne est inconnue en Europe
    Tags:
    Rossiya Segodnya, Andreï Stenine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik