Russie
URL courte
Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)
25388
S'abonner

Des députés russes lèvent la voix contre la destruction de produits occidentaux sous embargo.

Un groupe de députés du Parti communiste russe (KPRF) ont soumis à l'examen de la Douma (chambre basse du parlement) un projet de loi prévoyant de distribuer aux pauvres les produits alimentaires visés par l'embargo russe.

Les parlementaires proposent également d'utiliser les denrées sous embargo pour fournir une aide humanitaire aux personnes affectées par les conflits militaires, notamment aux habitants des régions ukrainiennes de Donetsk et de Lougansk.

"Des centaines de tonnes d'aliments sont brûlées dans des fours ou détruites par d'autres moyens. Pourtant, cette destruction constitue une mesure excessive. Afin que l'embargo sur les produits agricoles soit respecté, il suffit de les confisquer", expliquent les auteurs du projet.

Dans le même temps, les députés soulignent que les produits dont la qualité suscite des doutes doivent être détruits sans hésitation.

En vertu d'un décret signé par Vladimir Poutine, depuis le 6 août, les produits alimentaires sous embargo en provenance des pays ayant introduit des sanctions contre la Russie doivent être détruits à la frontière russe "par tous les moyens autorisés par le droit de l'environnement".

La destruction de produits occidentaux a provoqué de virulentes réactions chez les internautes russes, bouleversés par les images de produits jetés dans les fours ou écrasés par des bulldozers, et la perplexité des médias occidentaux.

Dans les jours suivant l'entrée en vigueur du décret controversé, près de 350.000 personnes ont signé une pétition appelant les autorités à transférer les produits alimentaires sous embargo aux couches de la population les plus démunies, au lieu de les détruire à la douane russe.

Le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a déclaré que la pétition serait présentée à Vladimir Poutine "après vérification de l'authenticité des signatures".

Dossier:
Riposte russe aux sanctions de l’Occident (186)

Lire aussi:

Embargo: Moscou détruit les denrées européennes pour garantir sa sécurité
1er anniversaire de l'embargo russe: les conséquences pour la Russie
Embargo russe: les agriculteurs européens ont perdu 5,5 mds EUR
Tags:
contre-sanctions, projet de loi, denrées alimentaires, pétition, destruction, embargo, pauvreté, sanctions, Parti communiste russe (KPRF), Vladimir Poutine, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook