Russie
URL courte
79124
S'abonner

Dans la nuit du dimanche 23 août, une maquette de la Tsar Bomba, plus puissante bombe nucléaire de tous les temps, a été amenée à Moscou par transport spécial du Centre fédéral nucléaire russe de Sarov.

Conçue du temps de l'URSS, cette bombe thermonucléaire à hydrogène est la plus énergétique jamais construite dans l'histoire de l'humanité, avec une puissance record allant jusqu'à 100 mégatonnes. En comparaison, la bombe américaine "Little boy" larguée sur Hiroshima le 6 août 1945 par les Américains avec ses 13-16 kilotonnes, est 3.125 fois moins puissante.

Cette bombe H n'a été utilisée qu'une fois, lors d'un essai et seulement à la moitié de sa capacité, le 30 octobre 1961, au-dessus de l'archipel de Nouvelle-Zemble, dans l'Arctique russe.

La bombe avait été larguée avec un système de parachute par un bombardier Tu-95 à 10.500 mètres d'altitude et avait explosé à une hauteur d'environ 4.000 mètres, produisant, avec ses 50 à 58 mégatonnes, une boule de feu de sept kilomètres de diamètre.

Cet essai du 30 octobre 1961, le plus puissant jamais effectué, avait constitué en quelque sorte le point d'orgue d'une grande série d'essais nucléaires menés par l'Union soviétique de 1954 à 1990 dans et au-dessus de l'archipel de Nouvelle-Zemble.

Lire aussi:

Russie: la Tsar Bomba exposée près du Kremlin
La Turquie accuse la France de se comporter «comme un caïd» en Méditerranée
Les États-Unis saisissent pour la première fois une cargaison iranienne, en toute illégalité
Un expert met en garde contre une arme américaine qui serait capable de modifier le climat
Tags:
bombe à hydrogène, exposition, salle des expositions Manège de Moscou, Tsar Bomba (AN-602), URSS, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook