Ecoutez Radio Sputnik
    drapeau de l'Allemagne

    La majorité des Allemands s'érigent contre la russophobie médiatique

    © Flickr/ Mark B. Schlemmer
    Russie
    URL courte
    221074

    La majorité des Allemands ne soutiennent pas l'idée d'une confrontation avec la Russie, une russophobie relayée par de nombreux hommes politiques allemands depuis le début de la crise, selon une lettre ouverte de la militante allemande Anja Böttcher.

    Dans une lettre ouverte adressée à l'ambassade de Russie à Berlin, M. Böttcher estime que depuis le début de la crise ukrainienne, les lecteurs, les téléspectateurs et les auditeurs allemands expriment une protestation sans précédent contre le vecteur russophobe des médias allemands. D'après Mme Böttcher, "il était évident que la couverture des événements dans les médias allemands avait pour but de mettre en exergue les opinions agressives et hostiles contre la Russie".

    La militante souligne que cela a provoqué un scepticisme de la population envers les médias et les hommes politiques, ce qui menace l'unité du peuple allemand. "Dans le meilleur des cas, on qualifie les Allemands de "victimes de la propagande russe", comme si la présence des chaînes américaines et la propagande de l'Otan n'étaient pas 1.000 fois plus puissants", lit-on dans la lettre publiée dans l'édition allemande Ständige Publikumskonferenz.

    Les internautes critiques envers la propagande antirusse sont également qualifiés de "trolls" et de "névrosés qui ont besoin d'un traitement médical". Mme Böttcher estime que ces accusations sont faites par des gens qui ne considèrent pas normal le fait qu'après deux guerres mondiales, le peuple allemand dénonce la confrontation avec la Russie et ne veuille pas suivre la politique belliciste des Etats-Unis qui pourrait mener à la guerre avec Moscou.

    "Plus importants sont les efforts des hommes politiques pour discréditer la Russie et plus la société allemande oppose une résistance", lance l'auteur de la lettre. Le peuple allemand se prononce pour que son gouvernement mène une politique de paix basée sur l'estime de soi de tous les pays de l'Europe, y compris la Russie.

    Mme Böttcher souligne que le gouvernement allemand doit s'opposer aux forces politiques cherchant la confrontation, surtout à l'élite politique américaine qui, depuis 1990, pense qu'elle a le droit de faire la guerre dans n'importe quel endroit du monde pour soutenir son hégémonie", lance-t-elle.

    Lire aussi:

    L’Allemagne s’est trompée d’hymne russe
    Un journaliste US dénonce la propagande antirusse du New York Times
    Journaliste américain: la propagande gouverne le monde occidental
    Pays-Bas: la propagande antirusse envahit les manuels scolaires
    Tags:
    activistes, lettre ouverte, propagande antirusse, Allemagne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik