Ecoutez Radio Sputnik
    La Crimée: réécrire l'histoire façon ukrainienne

    Crimée: réécrire l'histoire façon ukrainienne

    © Sputnik. Andrei Iglov
    Russie
    URL courte
    12995445

    L'Ukraine a envoyé au ministère kazakh des Affaires étrangères une note de protestation mentionnant que les manuels kazakhs présenteraient la péninsule de Crimée comme une entité de la Russie.

    L'Ukraine n'arrive visiblement pas à se résigner au rattachement de la Crimée à la Russie et semblerait être prête à tout pour étouffer cet événement historique. D'où le besoin du gouvernement de Piotr Porochenko de revisiter minutieusement les livres scolaires et universitaires non seulement ukrainiens, mais aussi d'autres pays.

    Les autorités ukrainiennes ont été particulièrement surprises d'apprendre, dans les pages de certains manuels kazakhs, que la Crimée appartenait à la Russie. Une fois renseigné, Kiev s'est empressé d'envoyer au ministère kazakh des Affaires étrangères une note de protestation concernant la désignation du statut de la "République autonome de Crimée".

    L'Ukraine estime en effet que la diffusion de cette information via les manuels scolaires contredit la position sur laquelle se tient la communauté internationale, y compris le gouvernement du Kazakhstan. Kiev exige de confisquer immédiatement ces livres des écoles kazakhes.

    Le conflit entre la Russie et l'Ukraine sur le statut de la Crimée (territoire inclus dans l'Ukraine par Nikita Khrouchtchev en 1954) s'est aggravé suite au coup d'Etat ukrainien de février 2014. Le 16 mars, un référendum sur le statut de la péninsule s'est tenu en Crimée, au terme duquel 95% de la population a voté pour le rattachement à la Russie. Le 18 mars 2014, la république est devenue une entité de la Fédération de Russie. L'Ukraine n'a jamais reconnu ce rattachement.

    Lire aussi:

    Porochenko: le blocus alimentaire pour restaurer la souveraineté de la Crimée
    Le blocus alimentaire en Crimée
    La procureure de Crimée nominée pour le prix "Artisan de la paix"
    Ukraine: des extrémistes imposent un blocus alimentaire à la Crimée
    Tags:
    livres, école, Kazakhstan, Crimée, Ukraine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik