Ecoutez Radio Sputnik
    Un couple gay

    Poutine: la loi russe moins homophobe que celle des USA

    © Fotolia/ Lisa F. Young
    Russie
    URL courte
    27157477

    Le président russe estime que certains cherchent à donner à la Russie l’image d'un ennemi et que l'invention de problèmes inexistants est l'une des lignes d'attaque.

    "Le problème des minorités sexuelles en Russie a été délibérément exagéré de l'extérieur pour des raisons politiques", a déclaré le président russe Vladimir Poutine dans une interview accordée à la chaîne CBS, en prévision de la 70e session de l'Assemblée générale de l'ONU.

    "Je pense que ce problème a été délibérément gonflé par certains groupes qui souhaitent donner à la Russie l'image d'un ennemi, pour des raisons politiques. C'est l'une des lignes d'attaque contre la Russie", a-t-il réitéré.

    A la question de savoir d'où émanent ces attaques, le chef d'Etat a proposé de regarder qui les mène.

    Poutine a souligné que les personnes ayant des rapports non-traditionnels vivaient tranquillement dans son pays et que leurs droits n'étaient pas lésés.

    Quant à la loi interdisant tout prosélytisme homosexuel auprès des enfants, le président russe "ne voit rien d'antidémocratique à cela". "Je crois qu'il faut laisser les enfants tranquilles. On doit leur donner une chance de grandir, les aider à comprendre qui ils sont par eux-mêmes. Est-ce qu'ils se considèrent en tant qu'homme ou femme? Veulent-ils un mariage normal, naturel ou une relation non-traditionnelle? C'est tout. Je ne vois pas de violation des droits des gens ayant une sexualité non-traditionnelle ici".

    Interrogé sur l'idée de reconnaître le mariage homosexuel comme un droit constitutionnel, Vladimir Poutine a fait ressortir que les homosexuels eux-mêmes ne sont pas unanimes quant à l'adoption d'enfants par ce genre de couples.
    "Sont-ils moins démocratiques que les autres représentants de la communauté homosexuelle? Sans doute, non. C'est juste leur façon de voir les choses", a souligné le président.

    Par ailleurs, M. Poutine a rappelé qu'aux Etats-Unis, quatre Etats condamnent l'homosexualité et que cela fait partie de la législation du pays. Alors que la Russie ne possède aucune loi de ce genre. "Cela doit être absolument exclu", a martelé le chef d'Etat.

    Le débat a été récemment relancé suite à une anecdote survenue au célèbre chanteur Elton John, qui a affirmé que Vladimir Poutine lui avait téléphoné après que le chanteur ait demandé publiquement à le rencontrer pour discuter des droits des gays. Toutefois, le Britannique a été victime d'humoristes russes spécialisés dans les canulars téléphoniques. Quelques jours plus tard, Vladimir Poutine a réellement téléphoné à la star pour s'excuser et exprimer le désir de le rencontrer, afin d'évoquer tous les problèmes qui l'intéressent.

    Lire aussi:

    Canular téléphonique Poutine- Elton John: le verbatim
    Un coup de fil de Poutine? Elton John piégé par un canular
    Mariage gay aux USA: blague homophobe de Mugabe à l'encontre d'Obama
    Turquie: une manifestation contre l'homosexualité appelle à tuer les gays
    Tags:
    propagande gay, mariage gay, homosexualité, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik