Ecoutez Radio Sputnik
    Le démon de Laplace s'attaque aux recruteurs de l'EI

    "Le démon de Laplace" s'attaque aux recruteurs de l'EI

    © Fotolia / Artur Marciniec
    Russie
    URL courte
    2322
    S'abonner

    Les chercheurs russes créent le portrait du recruteur-modèle de l'Etat islamique afin de dépister les djihadistes sur des réseaux sociaux.

    Les recruteurs de l'EI cherchent de plus en plus souvent de nouveaux adeptes de l'organisation terroriste via Facebook, VKontakte (réseau social russe, ndlr), Twitter, etc. Le portrait du recruteur-modèle permettra de détecter les terroristes éventuels sur les réseaux sociaux grâce au système "Le démon de Laplace".

    "Le démon de Laplace" est un programme informatique élaboré au printemps 2015. Il analyse le contenu des pages extrémistes sur Internet afin de prévenir des troubles de masse. 

    Non seulement des informaticiens mais également des arabistes, des psychologues, des linguistes et des chercheurs dans le domaine religieux participent à la mise au point de ce projet. D'après des développeurs, dans la liste des indices des comptes des recruteurs de l'EI figurent entre autres des citations dénaturées tirées du Coran, des messages en arabe, des commentaires suspects, etc.

    Cependant, il est également très important de créer le portrait du victime-modèle des recruteurs de l'Etat islamique. Il est primordial de comprendre la raison pour laquelle un individu s'est laissé recruter. Normalement, les recruteurs djihadistes surveillent minutieusement leurs futures victimes. La question est donc de savoir quel type d'homme peut tomber sous la coupe des terroristes.

    Lire aussi:

    Terrorisme: un Anglais de 15 ans condamné à perpétuité
    Tchétchénie: tête-à-tête avec Kadyrov après avoir soutenu l’EI sur le net
    Tel est pris qui croyait prendre
    Tags:
    informatique, Internet, recrutement, terrorisme, Etat islamique, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik