Russie
URL courte
471095
S'abonner

Elvira Nabioullina, la présidente de la Banque centrale de la Russie, est capable de réagir de façon rapide et efficace à tout changement sur les marchés financiers, et est en mesure de protéger le rouble de toute crise, estime le journal allemand Die Welt.

Selon l'édition, Mme Nabioullina n'a pas commis une seule faute depuis son arrivée à la tête de la Banque centrale russe. Elle n'est pas seulement une grande économiste, elle est aussi très clairvoyante.

La décision de l'institution d'augmenter le taux directeur de 10,5 points jusqu'à 17 % en 2014 était une décision dure et peut-être inattendue. Mais à posteriori, cette décision s'est avérée justifiée. La Banque centrale a ainsi réussi à stabiliser le système financier et rendre inefficaces les mouvements spéculatifs sur le marché des devises. Une grande crise financière a été évitée.

Il ne s'agit pas de la seule décision efficace prise par Mme Nabioullina. Dans une situation économique difficile et dans le contexte des sanctions antirusses, la chef de la Banque centrale a réussi à prendre des mesures logiques et utiles, en laissant notamment les entreprises et les banques payer la dette extérieure, et amorçant un passage vers un taux flottant de la devise nationale.

Selon le journal, les ressources accumulées grâce aux décisions de Mme Nabioullina ont une importance énorme pour la Russie. Dans la situation où les autorités russes n'ont pas l'intention de diminuer les dépenses sociales et militaires, les réserves financières devraient permettre de soutenir le budget.

Mme Nabioullina a été nommée meilleure dirigeante de Banque centrale de l'année 2015 par le magazine britannique Euromoney, spécialisé dans la finance internationale. Ce sont les mesures prises par la Banque centrale russe afin de lutter contre la crise économique qui ont contribué à cette reconnaissance.

Lire aussi:

La Russie et l'Europe en quête d'eau sur la Lune
La Russie met en orbite un satellite turc
La Russie table sur l'or et gagne
La Russie a réalisé 33 missions en Syrie
Tags:
marchés, rouble, banques, Banque centrale de Russie (BCR), Elvira Nabioullina, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook