Russie
URL courte
18147
S'abonner

A 9 mois des Jeux Olympiques de Rio, la Fédération internationale d'athlétisme a pris, vendredi 13 novembre, la décision d'écarter provisoirement la Fédération russe d'athlétisme des compétitions sous son égide.

22 voix pour la suspension et 1 seule contre: tel est le bilan du vote de la Fédération internationale d'athlétisme sur la mise à l'écart des sportifs russes des compétitions organisées par la Fédération internationale d'athlétisme, vendredi 13 octobre à Genève (Suisse).

"La Fédération russe d'athlétisme est provisoirement suspendue. Une commission traitant la procédure de suspension est mise sur pied et sera présidée par un spécialiste indépendant", a déclaré le secrétaire général de la Fédération russe d'athlétisme Michail Butov. 

Cependant, cette suspension ne s'applique pas aux sportifs russes prenant part à des compétitions en territoire russe.

En outre, la décision de suspension n'est pas finale. Le sort des sportifs russes sera fixé les 26 et 27 novembre lors de la tenue du nouveau conseil de la Fédération internationale d'athlétisme, à Monaco (France).

"Ce qui a été déclaré aujourd'hui n'est qu'une recommandation. Pour le moment, on ne peut pas dire que la barrière est déjà baissée devant l'athlétisme russe", a rapporté le président par intérim de la Fédération russe, Vadim Zelitchenok.

Le 9 novembre, à Genève, une commission de l'Agence mondiale antidopage (AMA) a publié un rapport accusant les autorités russes de dopage organisé dans l'athlétisme et exigeant que les athlètes russes soient exclus des Jeux olympiques en 2016. 


Lire aussi:

L’Agence russe anti-dopage contraire aux normes internationales, selon l'AMA
La Russie rejette les accusations de dopage organisé dans l'athlétisme
Une rixe d’une rare violence filmée en pleine rue à Fleury-Mérogis – vidéo
Explosion à Beyrouth: l'épouse de l'ambassadeur des Pays-Bas au Liban décède des suites de ses blessures
Tags:
dopage, athlètes, Fédération internationale d'athlétisme (IAAF), Genève, Suisse, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook