Russie
URL courte
2243042
S'abonner

Après environ deux semaines sans électricité suite à la destruction de lignes à haute tension, la Crimée a commencé à recevoir mercredi soir de l'électricité à l'aide d'un pont énergétique reliant la péninsule avec la Russie continentale.

Vladimir Poutine a effectué mercredi soir une visite en Crimée afin de lancer la première phase du pont énergétique, a déclaré un vice-premier ministre de Crimée.

"C'est un jour historique pour la Crimée, qui gagne son indépendance énergétique vis-à-vis de l'Ukraine", a indiqué le vice-premier ministre, cité par l'AFP.

Selon le ministre russe de l'Energie Alexandre Novak, de nouvelles lignes électriques reliant la Russie et la Crimée seront mises en service le 20 décembre.

Le problème du blocus énergétique de la Crimée a provoqué une vive réaction dans les réseaux sociaux. Le hashtag #svetnash (la lumière est à nous, allusion au slogan "La Crimée est à nous" populaire suite à la réunification avec la Russie, ndlr) gagne en popularité sur Twitter parmi les usagers russes après le lancement de la première phase du pont énergétique, relié à Krasnodar.

​Suite à l'explosion de lignes à haute tension organisée par les radicaux ukrainiens le 22 novembre, l'approvisionnement en électricité depuis l'Ukraine a été coupé, la quasi-totalité de la péninsule de Crimée se trouvait sans lumière. Les principaux ouvrages d'infrastructure et sociaux ont été connectés à des groupes électrogènes d'urgence. La production d'électricité propre a permis d'approvisionner en partie certaines zones de la Crimée, plus particulièrement la ville de Simféropol

Selon le président russe Vladimir Poutine, le blocus énergétique de la Crimée n'aurait jamais été possible sans l'approbation tacite de Kiev.

Lire aussi:

La Crimée dans le noir après l'explosion de lignes à haute tension
La Crimée sans électricité: Poutine étonné par la position de Kiev
Les Français tués au Niger étaient en mission humanitaire, selon la Défense nigérienne
Six touristes français tués dimanche au Niger par des hommes armés
Tags:
électricité, Alexandre Novak, Vladimir Poutine, Crimée, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook