Russie
URL courte
871477
S'abonner

L'élimination du groupe terroriste Daech est un objectif commun de la France et de la Russie, selon le président français François Hollande.

"La France et la Russie ont un objectif commun en ce qui concerne l'élimination de l'Etat islamique", a déclaré le dirigeant français après un sommet de l'Union européenne à Bruxelles.

M.Hollande a rappelé que le ministre français de la Défense Jean-Yves le Drian effectuerait une visite à Moscou les 20-21 décembre pour évoquer les mesures de lutte contre Daech dans le Proche-Orient. Le président français a précisé que Moscou et Paris s'étaient auparavant mis d'accord sur la nécessité de la coordination des frappes contre l'Etat islamique.

Dans le même temps, M.Hollande a souligné que les différends entre Paris et Moscou existaient encore quant au rôle du président syrien Bachar el-Assad dans le processus politique de transition en Syrie. "Bachar al-Assad ne peut pas être l'avenir de la Syrie", a déclaré M.Hollande.

Après les attentats de Paris du 13 novembre et la destruction d'un avion de ligne russe en Egypte le 24 novembre, revendiqués par l'EI, les présidents français et russe, François Hollande et Vladimir Poutine, étaient convenus d'engager une coopération inédite entre leurs deux armées, toutes deux engagées militairement en Syrie contre des djihadistes. Jusqu'à présent, cette coordination est restée symbolique, sans traduction visible ni effet réel sur le terrain.

Lire aussi:

L'Irak reprend du terrain sur Daech
Daech déclare la guerre au petit écran
Offensive de Daech contre les combattants kurdes en Irak
Le CS de l'Onu adopte une résolution anti-Daech proposée par Moscou
Tags:
frappe aérienne, Etat islamique, Bachar el-Assad, Jean-Yves Le Drian, François Hollande, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik