Russie
URL courte
Chute des prix du pétrole (2016) (171)
44318
S'abonner

Le prix mondial du pétrole pourrait baisser davantage mais pas pour longtemps. Dans l'avenir, il reviendra à une hauteur de 90-100 dollars le baril, estime le patron de Gazprom Neft Alexandre Dioukov.

"Il faut prendre en considération les achats spéculatifs de ces derniers temps en prévision d'une hausse du taux d'intérêt de la Réserve américaine. Le prix s'est stabilisé. Théoriquement, il peut baisser encore davantage, mais il est tout à fait évident que la baisse sera de courte durée", a dit M.Dioukov dans un entretien à la chaîne de télévision Rossia 24.

"De toute façon, à moyen ou à long terme le prix commencera à revenir à un niveau qui est juste et correct pour les consommateurs et les producteurs. Je parle d'un prix de 90 à 100 dollars le baril", a-t-il noté.

Alexandre Dioukov a cependant ajouté que le processus pourrait s'étaler sur plusieurs années.

"Si l'on parle du niveau de prix actuel, ce scénario n'est certes pas le plus favorable et il aura des conséquences à long terme non seulement pour les entreprises pétrolières, mais aussi pour les consommateurs", a conclu le chef de Gazprom Neft.

 

Dossier:
Chute des prix du pétrole (2016) (171)

Lire aussi:

Pétrole: les USA ne supplanteront pas la Russie sur le marché européen
La Russie cinquième sur le marché asiatique du pétrole
Bientôt du pétrole américain sur le marché mondial?
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Tags:
Alexandre Dioukov, Gazprom Neft, pétrole, économie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook