Ecoutez Radio Sputnik
    Siège de Ioukos

    Ioukos: saisies des biens russes, une influence politique derrière

    © AFP 2019 MAXIM MARMUR
    Russie
    URL courte
    Affaire Ioukos (40)
    28407

    Les problèmes des sociétés françaises engagées dans les débats judiciaires liés aux demandes des ex-actionnaires du groupe pétrolier Ioukos, ainsi que les saisies des biens appartenant à l’Etat russe effectuées en France suite à cette affaire ont provoqué de nombreux commentaires.

    Henri Temple, avocat et professeur de droit économique, s'exprime à ce sujet dans un entretien accordé à Sputnik. Il souligne l'existence potentielle de motifs politiques derrière toute cette histoire. Selon M.Temple, il est évident aujourd'hui que l'arbitrage international est désormais devenu "une justice plus que douteuse".

    "Même si ce n'étaient pas des biens diplomatiques, il y a là une atteinte étonnante à ce qu'on appelle en droit l'immunité ou le privilège de juridiction et le privilège ou l'immunité d'exécution qui concerne un pays étranger. Les pays étrangers et les représentations diplomatiques, ce sont normalement des biens inviolables et bien sûr insaisissables", souligne l'interlocuteur de Sputnik.

    M.Temple a également exprimé son inquiétude concernant l'avenir du règlement syrien, parce que les évènements liés aux débats judiciaires actuels ne représentent pas un bon signe de coopération au niveau politique.

    Les ex-actionnaires de la société Ioukos essayent d'obliger la Russie à payer une indemnité de 50 milliards de dollars, en application de la décision de la Cour d'arbitrage de La Haye. Ils ont même réussi à engager dans les débats judiciaires des sociétés françaises ayant des liens économiques avec la Russie.

    Dossier:
    Affaire Ioukos (40)

    Lire aussi:

    Des sociétés françaises engagées dans les débats judiciaires liés à Ioukos
    Les éleveurs français à Moscou pour lever les sanctions
    L'UE prolonge ses sanctions antirusses
    La France ouvrira-t-elle la voie à la levée des sanctions antirusses?
    Tags:
    justice, Henri Temple, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik