Ecoutez Radio Sputnik
    Tigres

    Poutine, grand-père de petits tigres?

    © AFP 2019 Jan Woitas
    Russie
    URL courte
    18464
    S'abonner

    Deux tigres de Sibérie, le mâle Boria et la femelle Svetlaïa, remis en liberté par le président russe Vladimir Poutine, se sont rencontrés, se côtoient et chassent ensemble depuis plusieurs jours.

    Cinq petits tigres affaiblis — deux femelles et trois mâles — avaient été retrouvés dans la taïga de l'Extrême-Orient, il y a près de deux ans. Ils avaient été envoyés au Centre de réhabilitation des tigres et surnommés Oustine, Boria, Kouzia, Ilona et Svetlaïa.

    Le président Vladimir Poutine avait remis en liberté Kouzia, Boria et Ilona dans la région de l'Amour, le 22 mai 2014. En juin, Oustine et Svetlaïa avaient été relâchés dans la région autonome juive. Les animaux portaient des colliers permettant de suivre leurs déplacements par satellite. Ils avaient environ un an et demi quand ils ont été relâchés.

    Selon les données GPS récentes de leurs colliers, Boria et Svetlaïa se sont rencontrés dans un parc de réserves en Taïga, le 19 décembre. A partir de cette date, les animaux ne se sont plus quittés et chassent désormais ensemble.

    Vladimir Poutine et un chiot karakatchan Buffy
    © AP Photo / Valentina Petrova
    D'après les chercheurs, il est fort probable que les tigres "de Poutine" soient en train de s'accoupler.

    Le tigre de Sibérie fait partie des plus rares prédateurs de la planète. Il est inscrit dans le Livre rouge international. Selon les derniers recensements, la population des tigres de Sibérie vivant en Primorié et sur le territoire de Khabarovsk avoisine 450 spécimens.

    Lire aussi:

    Blocus énergétique: un jeune tigre meurt de froid en Crimée
    Amour et Timour jouent au jeu du loup
    Amour, Timour et d’autres cas d’amitié surprenante du monde animal
    Tags:
    amour, tigre de Sibérie, animaux, Vladimir Poutine, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik