Russie
URL courte
36167
S'abonner

Le groupe Etat islamique a revendiqué la fusillade meurtrière survenue mercredi dans un site touristique de la république russe du Daguestan (Caucase du Nord).

La fusillade s'est produite dans la nuit du 29 au 30 décembre près des murailles de la forteresse de Derbent, classée en 2003 au patrimoine mondial de l'Unesco, faisant un mort et onze blessés, dont cinq se trouvent dans un état grave selon une porte-parole de la branche locale du ministère de la Santé, Tatiana Abdoullaeva.

Une source anonyme citée par les médias russes a indiqué que la victime était un employé des services de sécurité russes, le FSB.

En juin 2015, la rébellion islamiste opérant dans le Caucase russe a prêté allégeance à Daech via une vidéo publiée en ligne. Le soi-disant "Emirat du Caucase" a notamment témoigné de ce que "tous les combattants du Caucase, de Tchétchénie, du Daguestan, d'Ingouchie et de Kabardino-Balkarie étaient unis dans cette décision".

En octobre, le chef du Front Al-Nosra, branche syrienne d'Al-Qaïda, a appelé les djihadistes du Caucase à venir en aide à ceux de Syrie en frappant la Russie, dont l'armée mène depuis fin septembre des raids aériens dans le pays.

Lire aussi:

Les Etats-Unis décrètent des sanctions contre Daesh dans le Caucase du Nord
Caucase russe: huit membres de l'EI tués dans une opération spéciale
Caucase russe: un important attentat déjoué au Daghestan
Le Caucase dans le collimateur de l'EI
Tags:
fusillade, attentat, terrorisme, UNESCO, FSB, Front al-Nosra, Al-Qaïda, Etat islamique, Daghestan, Caucase du Nord, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook