Russie
URL courte
La lutte contre Daech (229)
121405
S'abonner

Les frappes chirurgicales des forces aérospatiales russes sur les positions de Daech en Syrie sont 10 fois plus efficaces que l'opération des Etats-Unis dans la région, selon le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Mouallem.

Interviewé par l'agence Sputnik, le ministre syrien des Affaires étrangères n'a pas hésité à comparer les résultats obtenus par les parties russe et américaine dans la lutte contre l'activité du groupe terroriste Daech en Syrie.

"La Russie est parvenue à toucher la cible 10 fois plus que les Etats-Unis. Nous souhaitons la poursuite de la collaboration russo-syrienne dans la lutte commune contre le terrorisme. Nous ne sommes pas les seuls à en tirer profit car il s'agit également de l'autodéfense de la Russie", affirme le ministre.

"Nous sommes reconnaissants envers la Russie pour son aide. Nous avons remporté la victoire dans plusieurs régions syriennes grâce à la coordination des forces aérospatiales russes avec la composante aérienne militaire syrienne ainsi qu'avec les troupes terrestres syriennes", a-t-il poursuivi.

Depuis le 30 septembre, la Russie effectue des frappes sur les positions de Daech et du Front al-Nosra sur le territoire de la Syrie à la demande du président du pays Bachar el-Assad. Dès le début de l'opération en Syrie, les forces aérospatiales russes ont effectué 5.662 sorties de combat.

De son côté, depuis septembre 2014, la coalition conduite par les Etats-Unis porte des frappes aériennes contre les positions de l'EI en Syrie sans coordonner ses opérations avec les autorités syriennes ni avec le Conseil de sécurité des Nations unies.   


Dossier:
La lutte contre Daech (229)

Lire aussi:

Lors des 100 jours de l'opération en Syrie, 217 localités ont été libérées
Opposition syrienne: "Nous luttons du même côté que les Russes"
Des femmes syriennes se lèvent pour combattre Daech
Didier Raoult: «Il faut que l’exécutif se garde de faire de la médecine à notre place»
Tags:
frappe aérienne, aviation, bombardements, Syrie, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook