Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine. Archive photo

    La Russie de Poutine plus stable que ne le pensait l'Occident

    © Sputnik. Alexei Druzhinin
    Russie
    URL courte
    302298

    Selon Stratfor, les prévisions des analystes occidentaux d'après lesquelles la crise économique devrait déboucher sur le renversement du pouvoir en Russie sont basées sur des hypothèses erronées.

    Dans l'imaginaire de l'Occident, la Russie est au bord du gouffre: la chute des prix du pétrole aussi que les sanctions imposées par l'Occident pèsent lourd sur le pays et la population, ce qui risque de provoquer des troubles économiques et sociaux, et de déboucher au final sur le renversement de Vladimir Poutine. Néanmoins, cette image reste très éloignée de la vérité.

    Sans aucune doute, il est "désirable et même agréable" pour certains analystes occidentaux de prédire "le début de la fin de Poutine". A titre d'arguments, ils citent les récentes manifestations des camionneurs russes, qui s'étaient opposés à l'augmentation des taxes, ou la rhétorique anti-Poutine des blogueurs de l'opposition. Mais malgré ces faits, les experts oublient qu'il est impossible d'appliquer des hypothèses occidentales à la Russie.

    Avant tout, en dépit de toutes les "espérances" des Occidentaux, le pouvoir de Vladimir Poutine est très stable, estime Stratfor, un think-tank parfois qualifié de "CIA de l'ombre". Vladimir Poutine incarne la Russie aux yeux d'une grande majorité des Russes. Reconduit à la présidence en mars 2012 avec 63% des voix dès le premier tour, Vladimir Poutine jouit ces deux dernières années d'une cote de popularité qui n'est jamais descendue en-dessous de 84%. Ces derniers temps, le chef de l'Etat connaît un niveau d'approbation record (87-88%), selon un sondage réalisé par le Centre d'étude de l'opinion publique russe (VTsIOM).

    En outre, il convient de ne pas oublier le caractère russe, extraordinaire et inexplicable pour l'Occident, afin de faire quelques pronostics sur l'avenir de la Russie. Si les experts espèrent que les Russes se révolteront contre le gouverneront sur fond d'aggravation des conditions économiques dans le pays, ils ont tort: "Les Russes sont fiers d'endurer des souffrances", rapporte le centre d'analyse américain, en précisant que les difficultés économiques donnent au contraire "un motif de fierté nationale".

    Selon les analystes de Stratfor, la Russie est plus stable qu'elle n'y paraît, et des troubles de grande envergure y sont peu probables. Et avant de parler d'une déstabilisation quelconque, le centre de renseignement américain conseille de rejeter les préjugés occidentaux et de regarder la Russie à travers les yeux des Russes eux-mêmes. 

    Lire aussi:

    Les Britanniques préfèrent Poutine plutôt que Cameron
    Pourquoi Poutine et Trump sont-ils si populaires?
    La cote de Poutine bat un nouveau record
    Et la meilleure réputation de l'année revient à...
    Tags:
    émeutes, pétrole, sanctions, Stratfor, Vladimir Poutine, Occident, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik