Russie
URL courte
13442
S'abonner

Des technologies militaires dernier-cri pourraient servir de base à la création d’équipement médical.

La Fondation russe pour la recherche prospective envisage de créer un laboratoire chargé d'adapter des technologies militaires aux besoins de la médecine, a annoncé samedi le vice-premier ministre russe Dmitri Rogozine.

"Aujourd'hui, les armes deviennent intelligentes et nous mettons l'équipement informatique ainsi que la robotique au service de l'armée. Des innovations similaires pourraient également servir de base pour créer de l'équipement complexe à vocation médicale", a-t-il poursuivi.

Le vice-premier ministre a rappelé que l'industrie militaire russe avait déjà partagé de nombreuses technologies avec la médecine civile, évoquant à ce titre les caissons hyperbares produits à l'usine de fabrication de missiles Khrnounitchev.

"Nous envisageons de nous entretenir avec les dirigeants des plus grandes cliniques sur la création d'une équipe, appelons-la laboratoire, composée de médecins éminents et d'académiciens qui nous conseilleront sur les possibilités d'application des technologies militaires à la médecine", a indiqué le vice premier-ministre.

La Fondation pour la recherche prospective a déjà présenté ses inventions en matière d'équipement médical ainsi que des matériaux innovants destinés aux sous-mariniers et aux militaires. Toutes ces technologies pourraient être mises au service de la médecine civile.

En outre, les scientifiques ont montré les résultats de leur travail sur l'immunologie cancéreuse ainsi que des technologies permettant de créer un modèle virtuel du corps d'un malade et de réaliser des opérations chirurgicales avec une extrême précision, sans endommager les vaisseaux sanguins ni les organes.

Lire aussi:

Ce chirurgien italien qui nous fait perdre la tête
Les scientifiques allemands effectueront une expérience de fusion nucléaire
Beyrouth: jusqu'à 300.000 personnes sans domicile après les explosions, la moitié de la ville touchée
Tags:
science, armée, technologies militaires, technologies, médecine, Dmitri Rogozine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook