Ecoutez Radio Sputnik
    Une femme voilée tenant la tête d'un enfant

    Une femme voilée tenant la tête d'un enfant arrêtée à Moscou. Vidéo

    © Photo. Youtube / Sputnik
    Russie
    URL courte
    468202

    La police moscovite a arrêté une nurse qui avait tué une petite fille de 4 ans et marchait près d'une station de métro en tenant la tête de l'enfant dans ses mains et en menaçant de se faire exploser.

    D'après des témoins sur place, la femme hurlait "Allah Akhbar" et scandait des slogans islamistes: "Je déteste la démocratie!", "Je suis une terroriste!", "Je veux votre mort", "Vous nous avez tellement détruits", "Je suis une femme kamikaze, je vais mourir, la fin du monde dans une seconde".

    Pourtant, des explosifs n'ont pas été découverts lors d'une perquisition, selon la police.

    Selon les premiers éléments de l'enquête, la femme arrêtée, âgée de 39 ans et d'origine ouzbèke, a avoué avoir commis ce crime en raison de l'infidélité de son mari.

    Néanmoins, elle n'a pas pu expliquer comment l'infidélité de son époux était liée avec la famille dont elle gardait les enfants.

    Un incendie a eu lieu lundi 29 février au matin dans un appartement d'un immeuble d'une rue du même quartier. Le feu a été localisé. Quatre personnes ont été sauvées. 

    Selon les rapports préliminaires, la nurse a tué la fille de 4 ans, après quoi elle a incendié l'appartement et s'est dirigée vers la station de métro la plus proche.

    Lire aussi:

    Encore une autre raison d’aimer le métro moscovite, 3e du nouveau classement mondial
    France: de l’explosif TATP découvert lors d’une perquisition à Villejuif
    Entré par effraction: aux USA un inconnu pénètre dans un appartement pour… le ranger
    Tags:
    femmes, niqab, enfants, islamisme, Moscou, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik