Ecoutez Radio Sputnik
    Ligne directe avec le président russe Vladimir Poutine

    "Ligne directe" avec le président russe Vladimir Poutine

    © Sputnik .
    Russie
    URL courte
    Ligne directe avec Vladimir Poutine (2016) (12)
    2041304

    Le président russe Vladimir Poutine tient jeudi sa 14ème Ligne directe avec la population.

    Le programme de cette année a duré 3 heures et 40 minutes. La plus longue séance de questions-réponses s’est déroulée en 2003 – le chef d’Etat avait alors répondu aux Russes pendant 4 heures et 48 minutes.

    Au total, Vladimir Poutine s’est entretenu avec les Russes pendant plus de 45 heures si l’on met toutes les Lignes directes bout à bout.

    Nouveaux messages
    • 14:48

      Fin de la 14ème Ligne directe de Vladimir Poutine.

    • 14:47

      Vladimir Poutine lit le message de babouchka Zina.

      Babouchka Zina lui souhaite une longue vie.

      M. Poutine précise qu'elle souhaite une longue vie non seulement à toutes les personnes présentes sur plateau, mais aussi à tous les Russes.

       "Longues années à vous, baba Zina", a déclaré le président.

    • 14:44

      Question: Dites-vous des gros mots?

      Oui, mais seulement contre moi-même.

    • 14:41

      Question: Serez-vous candidat à l'élection présidentielle de 2018?

      Il est trop tôt pour le dire, il faut penser à la façon de réaliser les promesses aujourd'hui, et par la suite on prendra les décisions nécessaires.

    • 14:37

      Question concernant la Libye.

      Comment commentez-vous la déclaration d'Obama, qui a reconnu que sa principale erreur était la Libye?

      "Tout d'abord, cela confirme que le président US est un homme honnête. Avouer une telle chose n'est pas simple. Barack, quand il était sénateur, critiquait l'administration de l'époque en Irak. Et malheureusement, en tant que président, il a réalisé ces mêmes erreurs qu'il dénonçait. Il est bien qu'il ait le courage de faire de telles déclarations. Il est déplorable que cette série d’erreurs se poursuive. Une même erreur a failli être commise en Syrie. Mais dernièrement nous avons organisé ce travail de façon positive. Il y a un intense travail commun (...) sur le règlement syrien. J’espère qu'il aura des résultats positifs."

      Barack Obama

      La Libye détruite. Obama fait son « mea culpa »

      Lorsqu’on approche la fin de son mandat présidentiel, il devient toujours plus facile de tenter de se donner bonne conscience. On avait beau à parler « d’exceptionnalisme » et de « mission particulière » des USA envers l’humanité, à un moment ou un autre, il faut bien se rendre à l’évidence.
      En savoir plus
    • 14:34

      Question d'un enfant, Alina.

      Question d'un enfant, Alina. "Une femme peut-elle devenir président? Car papa dit qu'il n'y a qu'un homme qui résister aux Etats-Unis"

      Chère Alina, nous devons penser non pas à nos relations avec les Etats-Unis, mais à résoudre les problèmes intérieurs. Si nous y arrivons, il n'y aura de conflit avec personne. Nous nous sentirons invulnérables et forts. Peut-être qu'une femme saurait mieux gérer nos problèmes.

    • 14:32

      Question relative à l'industrie de l'armement russe.

      Nous occupons une position stable au niveau mondial dans ce domaine. L'année dernière, nous avons vendu pour 14,5 milliards de dollars d'armes. Le portefeuille de commandes pour les années à venir est de 50 milliards de dollars. L'intérêt pour nos armes a brusquement crû après l'opération en Syrie. Nous sommes même contraints de construire deux nouvelles usines d'armement. A cet égard, nous avons le vent en poupe.

    • 14:31

      Question d’une étudiante de Tomsk.

      La Russie pourrait-elle accueillir un plus grand nombre d’étudiants étrangers sur fond de dégradation du contexte sécuritaire en Europe ?

      L’Europe fait face à des épreuves difficiles. Dans un contexte complexe nos collègues cherchent à lutter contre le terrorisme (…)  Bien entendu, nous saluerons l’arrivée de spécialistes et d’étudiants étrangers. Il n’y a pas de limitations, sauf en ce qui concerne les places subventionnées.  Certains étudiants des pays émergents reçoivent des bourses, mais généralement les étudiants étrangers réalisent un cursus payant (…). Nous continuerons à fournir des bourses aux chercheurs, notamment étrangers, travaillant en Russie.

    • 14:11

      Question sur le règlement du conflit dans le Haut-Karabakh.

      "C'est un thème très sensible, et il faut le traiter avec attention, comme un médecin. C'est un conflit ancien, qui était gelé. Malheureusement, une flambée de violence a eu lieu. Nous faisons tout notre possible pour que cela cesse. Cette question doit être résolue sur le long terme. La Russie souhaite un règlement. Nous voulons travailler à plein régime tant avec l’Azerbaïdjan qu'avec l'Arménie. Nous avons des millions d'Arméniens et d'Azerbaïdjanais dans le pays. Heureusement, il n'y a aucun conflit dans le pays, et les Arméniens et les Azerbaïdjanais conservent de bonnes relations personnelles. (…). La Russie apporte sa contribution au règlement pacifique"

      Stepanakert, la capitale de la république du Haut-Karabakh

      Haut-Karabakh: les satellites russes suivent le mouvement des troupes

      Selon le premier ministre russe, toutes les zones de conflit au monde sont contrôlées par des satellites et d'autres moyens techniques.
      En savoir plus
    • 14:05

      Question sur la création de la Garde nationale.

      Question venue du Daghestan: Qu'est-ce qui vous a poussé à créer une Garde nationale?

      Cette question était à l'étude depuis longtemps. La première raison, c'est la nécessité de placer sous un strict contrôle la circulation des armes dans le pays. (...). Cette structure rassemble tout ce qui est lié aux armes. Nous espérons que nous pourrons rehausser l'efficacité du travail dans ce domaine et réduire les dépenses. En optimisant les structures et leur gestion.

      Le président Poutine tient une réunion au Kremlin.

      Poutine annonce la création de la Garde nationale

      Un nouvel organe du pouvoir exécutif sera créé à partir des Troupes du ministère de l'Intérieur et aura pour mission la lutte contre le terrorisme et le crime organisé.
      En savoir plus
    • 14:00

      Question sur le nouveau gouvernement ukrainien.

      Que pensez-vous du nouveau gouvernement ukrainien?

      Je ne connais pas la composition du nouveau gouvernement et ses priorités. En 2014, le gouvernement précédent a adopté un plan en 9 points, dont deux seulement ont été réalisés, et encore pas complètement. Nous disons que nous avons une inflation élevée, de 12,5%. Oui c'est beaucoup, mais la tendance est à la baisse. Eh bien en Ukraine, l'inflation atteint 48% et quelques.

      Vladimir Groïssman

      Vladimir Groïssman nommé premier ministre de l'Ukraine

      La Rada suprême (parlement ukrainien) a démis jeudi de ses fonctions le premier ministre Arseni Iatseniouk et nommé le président de la Rada Vladimir Groïssman chef du gouvernement.
      En savoir plus
    • 13:55

      Question sur le non respect des accords de Minsk.

      Y aura-t-il de nouveau la guerre en Ukraine?

      "Il faut que les gens qui vivent dans le sud-est du pays aient des droits. Pour cela il faut des modifications dans la constitution, une loi sur le statut spécial du Donbass et sur l'amnistie. Mais on n'y parvient pas. Ils disent qu'il y a des tirs sur la ligne de front, mais c'est une excuse pour ceux qui ne veulent pas appliquer les accords".

      "Si nos partenaires américains veulent que nous suivions cette voie, il faut travailler avec les autorités de Kiev, faire pression sur elles, et appliquer ce que nous pouvons. Mais je pars du principe qu'il n'y aura plus d'activités militaires intenses. Porochenko (président ukrainien) a proposé de renforcer la présence de l'OSCE et d'armer ses membres. Nous le soutenons, mais il faut que l'OSCE prenne cette décision".

      Hollande et Merkel appellent Porochenko à respecter les accords de Minsk

      Hollande et Merkel appellent Porochenko à respecter les accords de Minsk

      Jeudi 17 mars, le président français François Hollande et la chancelière allemande Angela Merkel se sont entretenus à Bruxelles avec le président ukrainien Piotr Porochenko et ont souligné la nécessité de respecter les accords de Minsk. L'entretien s'est déroulé en marge du sommet de l'UE consacré à la crise migratoire.
      En savoir plus
    • 13:51

      Question sur la possibilité d'une monnaie commune au sein de l'Union eurasiatique.

      L'Union eurasiatique aura-t-elle un jour sa monnaie?

      "C'est un thème intéressant. Actuellement, le niveau de développement économique des pays de l'Union s'égalise. Nous ne devons pas répéter les erreurs de l'Union européenne (...) où la Grèce n'a pas parvenu à améliorer sa situation. Bien sûr, il faut un consensus complet sur cette question."

      Rouble

      Le rouble a vocation à devenir une monnaie de change?

      Alors que le forum économique a débuté jeudi à Saint-Pétersbourg, la Russie vient d’apprendre que ses actifs et propriétés ont été gelés en Belgique, de même qu’en France et en Autriche.
      En savoir plus
    • 13:39

      La ligne directe en chiffres.

      Le président russe a répondu a plus de 40 questions en deux heures et demie de Ligne directe.

    • 13:18

      Question sur les sanctions antirusses.

      Un agriculteur se dit inquiet par l'éventuelle levée des sanctions, qui ne serait pas profitable aux agriculteurs russes.

      Poutine ne compte pas sur une levée rapide des sanctions. Mais si l'Occident s'y décide, la Russie devra conformément aux normes de l'OMC lever son embargo sur les fruits et légumes en provenance des pays ayant adopté des sanctions contre Moscou. Mais il existe différents types de soutien. "Restons optimistes concernant ce problème", a indiqué le président.

      Champ russe

      Comment Moscou peut duper l'Occident malgré les sanctions

      Tandis que l'Occident regarde d'un œil vigilant tous les petits pas de la Russie, il semble avoir loupé une nouvelle stratégie de cette dernière en matière d'agriculture. Ainsi, contrairement aux espoirs occidentaux, Moscou utilise les sanctions à son avantage et s'apprête à devenir un des plus grands producteurs de produits biologiques.
      En savoir plus
    • 13:16

      Question d'un journaliste critiquant l'absence de nouveaux partis dans la vie politique russe, même dans l'opposition.

      "Ici le processus est le même que dans les pays à la démocratie avancée, comme les USA, où il n'y a au sommet que deux partis depuis des siècles". Selon Poutine, sur fond de crise et d'afflux de réfugiés de nouveaux partis apparaissent.  Le président a cité l'exemple d'Ekaterinbourg (Oural), où le représentant d'une plateforme démocratique est devenu maire. "Regardez les USA, il y a eu Bush père puis Bush fils, Clinton et maintenant sa femme".

    • 13:15

      Sur le parti au pouvoir Russie unie.

      Selon Poutine, Russie unie a un rôle stabilisateur dans la vie politique du pays, mais ne bénéficie d'aucun privilège. Dans les années 1990, tout le monde faisait des promesses, mais rien n'a été tenu et on a détruit l'Etat.

    • 13:05

      La ligne directe en chiffres.

      La Ligne directe de Vladimir Poutine est en cours depuis plus de 2 heures. Le nombre d'appels a franchi la barre des 3 millions, a indiqué le centre de traitement.

    • 12:50

      Qui est le pire pour la Russie: Clinton ou Trump?

      "Nous devons chercher ceux qui sont les meilleurs. Nous avons connu des moments où nous travaillions étroitement, et obtenions de très bons résultats. Et aujourd'hui aussi, il y a des exemples de collaboration fructueuse. La non-prolifération des armes nucléaires, l'Iran, la Syrie, la lutte contre le terrorisme, il y a d'autres exemples. Mais s'ils (les USA, ndlr) agissent en se considérant comme exceptionnels, cela aura des conséquences négatives pour nos relations. Il faut témoigner du respect à la Russie."

    • 12:43

      Question sur le scandale des Panama Papers.

      Poutine évoque de nouveau son ami et violoncelliste Roldouguine. Selon le président, celui-ci utilise les sommes incriminées dans l'affaire pour l'achat d'instruments de musique. Deux violons, et deux violoncelles uniques. Le dernier achat s'élevait à 12 millions de dollars.

      "L'information est sortie dans le Suddeutsche Zeitung, qui appartient à la banque américaine Goldman Sachs. On voit partout dépasser les oreilles des organisateurs" de cette fuite d'informations.

      "Cela donne l'impression que ce ne sont pas des journalistes qui ont préparé cette information, mais des juristes. Dans la façon d'exposer, et dans le fait-même. Car ils n'accusent personne concrètement, il ne font que lancer des insinuations".

      "Plus les élections (législatives russes de 2016 et présidentielle de 2018) vont approcher, plus la pression va augmenter".

      "Notre pays ne peut pas être manipulé, on ne peut pas l'obliger à marcher à la baguette, il faut travailler avec la Russie comme avec un partenaire d'égal à égal".

      le président russe Vladimir Poutine

      Panama Papers: circulez braves gens, c’est la faute à Poutine!

      Le président russe fait la une des journaux alors que le scandale des Panama Papers ne le mentionne pas une seule fois… à la différence de bien d’autres chefs d’Etat.
      En savoir plus
    • 12:37

      Question sur les arriérés de salaire dans une usine de l'île de Sakhaline (Extrême-Orient).

      "J'appelle le Procureur de Russie à écouter notre conversation et à se pencher sur le travail de son bureau à Sakhaline" qui n'a pas réagi aux plaintes des employés. "Je veux présenter mes excuses, je ferai tout pour que la situation s'améliore".

    • 12:31

      Des enfants posent des questions à Vladimir Poutine

      "Pourquoi les adultes ont deux jours de week-end, et les enfants un seul?". "Parce que vous êtes meilleurs que nous, vous supportez mieux cette charge".

      Aimez-vous les bouillies? Que faisiez-vous quand on vous faisait manger des bouillies que vous n'aimiez pas? Votre attitude à l'égard des bouillies a-t-elle changé depuis votre enfance?
      "J'aimais la bouillie quand j'étais petit, et j'aime toujours ça. Mais j'aime plus ça maintenant que dans mon enfance". Le président admet qu'il aime les bouillies de céréales le matin. "Moins tu as de dents, plus tu aimes les bouillies", a souri Vladimir Poutine.

      Un garçon surdoué de 8 ans qui fait ses études avec des enfants plus âgés que lui, étudie la chimie, parle anglais et construit des robots demande pourquoi on refuse de l'accueillir dans la plus célèbre colonie de vacances en Crimée, Artek, car il serait soi-disant trop petit. "Plus tard, ce ne sera pas intéressant!", déplore le garçon. Il propose alors de réviser le programme pour les enfants surdoués.
      "C'est une décision incorrecte. De toute évidence, cette décision a été prise par des gens qui n'étaient pas surdoués… ", a indiqué le président.
    • 12:25

      Poutine: la chute du PIB était beaucoup plus marquée pendant la crise de 2008 qu'actuellement.

    • 12:12

      La ligne directe en chiffres.

      2.300.000 de questions reçues, dont 1,5 millions d'appels, 400.000 SMS, et plus de 70.000 questions via le réseau social russe Vkontake.

    • 12:08

      Question sur le scandale du dopage.

      "Le meldonium a été conçu pour maintenir le muscle cardiaque en bon état en cas d'effort. Ce n'a jamais été un produit dopant. Son inventeur, un Letton, ne l'a jamais considéré comme un produit dopant. Quand il a été inclus dans la liste des produits prohibés, on ignorait combien de temps il reste dans l'organisme (…) L'AMA(Agence mondiale antidopage, ndlr) a corrigé sa position en partie, je ne pense pas qu’il y ait de contexte politique. Les premières études montrent que le produit disparaît de l’organisme à des rythmes différents, ce qui pourrait déboucher sur des décisions. Mais cela ne veut pas dire qu’il faut se relâcher. Il faut améliorer notre travail avec les organisations internationales, réagir plus rapidement."

      "L'AMA révise actuellement sa position, nous verrons, nous allons nous battre, le ministère des Sports et les organisations sportives coopèrent avec de bons avocats".

      Le meldonium: un médicament qualifié de dopage à l’initiative des USA

      Le meldonium: un médicament qualifié de dopage à l'initiative des USA

      Le scandale lié au meldonium, impliquant les plus célèbres athlètes russes, n'a pas pu se faire sans les Etats-Unis. C'est l'agence antidopage américaine qui est parvenue à inclure le médicament dans la liste des produits prohibés.
      En savoir plus
    • 12:04

      Question sur la vie privée du président.

      Question: "J'ai entendu dire que Lioudmila Poutina (ex-femme de Poutine) s'est mariée. Quand connaîtrons-nous la première dame de notre pays?"

      "Nous nous voyons de temps en temps avec Lioudmila, elle est contente de sa vie. Moi aussi (...). Les présidents sont élus pour que nous travaillons. Je ne sais pas si je dois parler de ma vie privée, ca pourrait influer le cours des devises ou le prix du pétrole (rires dans la salle). Ces choses sont certes intéressantes mais elles ne sont pas cruciales. Peut-être qu'un jour je pourrai satisfaire votre curiosité".

    • 11:58

      Message urgent concernant la première question posée:

      Les fonctionnaires de la ville d'Omsk se sont engagés à réparer la route en question. Poutine s'est engagé à parler de ce sujet avec le gouvernement et les autorités régionales.

    • 11:56

      Question concernant le "pont énergétique" reliant la Russie et la Crimée.

      "La troisième partie du pont doit être activée aujourd'hui. La quatrième le sera d'ici 3-4 semaines. Cela couvrira intégralement le volume que l'Ukraine fournissait à la Crimée. (...) De nouveaux blocs seront lancées en 2017 et 2018. Non seulement la Crimée sera alimentée en énergie, mais elle aura une base solide".

      Poutine lance la 2eme ligne du pont énergétique en Crimée

      Poutine lance la 2eme ligne du pont énergétique en Crimée

      Le président russe Vladimir Poutine a demandé de commencer l'approvisionnement en électricité par la deuxième ligne du pont énergétique reliant la péninsule avec la Russie continentale.
      En savoir plus
    • 11:50

      Quand reprendront les vols avec l'Egypte et la Turquie?

      "Cela ne dépend pas de nous. Les causes sont différentes. En Egypte, les autorités luttent contre les extrémistes, mais ce n'est pas toujours possible. Nous ne pouvons pas ne pas dire aux gens qu'il est dangereux de s'y rendre (...). Il faut rendre les voyages surs, et un tel algorithme de travail n'a pas encore été trouvé. Concernant la Turquie, le tableau est proche. Mais les dirigeants turcs ont plus tendance à collaborer avec les extrémistes qu'à lutter contre eux. De fait une guerre civile est en cours dans le sud du pays (régions kurdes, ndlr). Des attentats ont lieu toutes les semaines. Comment protéger nos vacanciers? (…) Nous ne pouvons pas ne pas dire aux gens qu'il est dangereux d’aller en vacances en Turquie"

      "Il y a la Crimée, le Caucase, il y a d'autres pays."

      Ahmet Davutoglu

      Le premier ministre turc déçu par l'absence de touristes russes

      Les tensions restent vives entre Moscou et Ankara depuis que la Turquie a abattu un avion de combat russe dans le ciel syrien, prétendant une violation de son espace aérien. De nombreuses industries turques en pâtissent et le secteur touristique est moribond.
      En savoir plus
    • 11:47

      Question venue de Crimée.

      Quand viendrez-vous en Crimée en vacances?

      Poutine: "Je viendrai sans faute quelques jours. Merci pour votre invitation".

      Le président russe voit que le froid règne en Crimée. "Mais vous m'invitez en vacances, vous êtes sûre que tout va bien se passer?". Son interlocutrice assure qu'il fera beau lors de sa venue.

      Des vacances en Crimée

      Des vacances en Crimée

      La Crimée est connue pour être la destination touristique la plus appréciée des russes.
      En savoir plus
    • 11:46

      Si le président ukrainien Porochenko et le président turc Erdogan se noyaient, qui sauveriez-vous en premier?

      A la journaliste, en souriant: "Tu m'as mis dans une situation difficile. Si quelqu'un a décidé de se noyer, il est impossible de le sauver. Nous sommes prêts à tendre la main à quiconque le voudra".

    • 11:43

      Question sur les relations russo-turques.

      Question: "En septembre Erdogan était votre ami, et quasiment un partenaire stratégique. L'amitié est-elle finie? Ukraine, Moldavie, Géorgie, Turquie, on dirait un cercle vicieux. La Russie peut-elle se développer dans ce contexte?"

      "Nous avons d'excellentes relations avec la plupart des pays, je ne parle pas de l'OCS, qui s'étend, de nos processus d'intégration, et des BRICS. Le peuple turc est un peuple ami. Nous avons des problèmes avec certains hommes politiques, qui se conduisent de façon incorrecte, et nous réagissons comme il se doit."

    • 11:32

      Le secteur automobile a été l'un des plus affectés par la période de crise, estime Vladimir Poutine.

    • 11:32

      Les présentateurs continuent de poser des questions. "Nous allons continuer à discuter à trois, ou quoi?", demande Vladimir Poutine en souriant.

    • 11:31

      Question: Alep et Raqqa seront-elles bientôt libréées?

      "Une situation complexe règne à Alep. C'est la deuxième ville du pays et sa capitale industrielle. L'opposition cherche à y améliorer ses positions, et l'armée syrienne est dans une situation favorable. Nous suivons la situation et faisons tout pour qu'elle s'améliore".

      Des militaires syriens lors de l'offensive sur Al-Qaryatayn

      Palmyre, Al-Qaryatayn, et après...

      La Syrie s'apprête ces prochains jours à lancer une offensive sur la ville de Manbij, au nord de la province d'Alep. Sputnik a appris des détails du commandant des Forces démocratiques syriennes Ebu Leyla.
      En savoir plus
    • 11:26

      Question sur l'opération russe en Syrie:

      "Nous avons retiré le gros de notre groupe, mais laissé l'armée syrienne en état d'occuper Palmyre et d'autres villes stratégiques. De plus en plus de forces rejoignent la trêve. Nous espérons que les parties renonceront à l'usage de la force, ce qui débouchera sur l'adoption d'une constitution et le règlement".

      Vladimir Poutine

      Retrait russe de Syrie: le "top-5" des hypothèses occidentales

      Les médias occidentaux avancent différentes explications du départ des troupes russes déployées en Syrie.
      En savoir plus
    • 11:25

      Quel est le rôle d'Alexeï Koudrine (ancien ministre des Finances passé dans l'opposition par la suite)?

      "Il aura un rôle d'expert. Il pourrait participer à l'élaboration de la stratégie de développement de l'économie russe après 2018".

    • 11:19

      Poutine: la Russie renouera avec la croissance en 2017

      Poutine: L'économie russe connaîtra une récession de 0,3% en 2016 mais une croissance de 1,4% sera au rendez-vous en 2017.

      Le chômage reste bas à 5,6%, bien qu'une hausse légère soit constatée. Les réserves de change du pays sont revenues au niveau du début 2014, à 387 milliards de dollars.

      ​"Il faut modifier la structure de l'économie. Le processus est en marche, comme le prouve la hausse de la production industrielle et surtout des exportations de produits hautement technologiques."

    • 11:15

      Question concernant l'inflation: "Faut-il croire le gouvernement ou le ticket de caisse?"

      Vladimir Poutine: Les deux. Les autorités raisonnent sur des niveaux moyens, et doivent accorder une attention accrue à la hausse des prix alimentaires. Cependant, la fin d'année 2015 et le début d'année 2016 ont montré une stabilisation après un début d'année 2015 difficile.

    • 11:11

      Plus de 2.300.000 questions ont d'ores et déjà été envoyées au chef de l'Etat.

      Des appels vidéos sont reçus en direct pour la première fois de l'histoire de la Ligne directe.

    • 11:08

      Première question concernant la mauvaise qualité des routes dans la région d'Omsk (Sibérie).

      "Les autorités ne nous écoutent pas. Tout est sale et détruit. Le métro n'a toujours pas été construit".

      ​Vladimir Poutine: "Il faut vérifier comment ces fonds sont dépensés. Des sommes importantes sont dépensées à d'autres fins, autres que celles prévues. Il faut faire en sorte que ces fonds soient alloués à la construction et à la réparation de routes".

      La nouvelle taxe sur l'essence doit être en partie allouée à l'entretien des routes et chaussées.

    • 11:05

      La présentatrice montre au président russe le fonctionnement du standard chargé du traitement des questions.

    • 11:03

      Début de la Ligne de directe de Vladimir Poutine

      Environ deux millions de questions ont d'ores et déjà été envoyées au président.

      Des questions par mail, téléphone et SMS affluent vers le standard de l'émission.

      Vladimir Poutine

      L'éveil du monstre Cthulhu et autres perles de la Ligne directe avec Poutine

      Jeudi 14 avril, Vladimir Poutine se pliera à l'exercice de la "Ligne directe" avec les Russes pour la 14e fois de sa carrière. Puisqu'elle dure plusieurs heures, la séance permet tous les thèmes possibles, de la politique étrangère à la vie intime du président.
      En savoir plus
    En direct
    "Ligne directe" avec le président russe Vladimir Poutine
    +
    Dossier:
    Ligne directe avec Vladimir Poutine (2016) (12)
    Tags:
    école, accords de Minsk, garde nationale, élection présidentielle, sanctions, crise agricole, Panama papers, Barack Obama, Recep Tayyip Erdogan, Piotr Porochenko, Vladimir Poutine, Ukraine, Libye, Syrie, États-Unis, Europe, Omsk, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik