Russie
URL courte
68874
S'abonner

L'opération en Syrie a boosté la popularité des armes russes. Les entreprises du complexe militaro-industriel peinent à répondre à la demande.

Le directeur adjoint du Service fédéral pour la coopération militaro-technique Anatoli Pountchouk a fait cette déclaration en dressant le bilan du salon d'armements FIDAE-2016 tenu à Santiago du Chili. 

"A l'heure actuelle, la demande d'armes russes sur le marché mondial dépasse l'offre. La commande d'Etat du ministère de la Défense est assortie de conditions rigoureuses et nous ne pouvons actuellement pas satisfaire les demandes de certains clients étrangers potentiels", a dit M.Pountchouk qui conduisait la délégation russe. 

"L’opération en Syrie a rendu nos produits encore plus demandés sur le marché mondial", a-t-il ajouté. 

M.Pountchouk a rappelé que le portefeuille de commandes d'exportation s'élevait aujourd'hui à 54 milliards de dollars. 

L'opération des forces aérospatiales russes en Syrie a duré cinq mois et demi. Sur cette période, l'approvisionnement des terroristes en armes et munitions a été perturbé, les principales filières de trafic de pétrole ont été anéanties et les djihadistes ont été refoulés de plusieurs provinces syriennes. 

Le 14 mars dernier, le président Vladimir Poutine a donné l'ordre d'évacuer de la Syrie le gros du contingent russe, notant qu'il avait accompli l'essentiel des tâches assignées. 


Lire aussi:

L'Amérique latine séduite par les armes russes
Cinq nouvelles armes russes qui ont fait leurs preuves au combat en Syrie
Le Top-5 des "super-armes" russes de nouvelle génération
Tags:
ventes d'armes, FIDAE-2016, Service fédéral russe pour la coopération militaire et technique (FSVTS), Anatoli Pountchouk, Chili, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook