Ecoutez Radio Sputnik
    Vladimir Poutine

    Poutine prône un front antiterroriste sous l'égide de l’Onu

    © Sputnik . Alexei Druzhinin
    Russie
    URL courte
    La lutte contre Daech (229)
    33681
    S'abonner

    Poutine prône la création d’un front antiterroriste sous l’égide de l’Onu. La Russie appelle la communauté internationale à faire preuve de volonté politique et à se coordonner contre le fléau du terrorisme.

    Le terrorisme international a atteint "une ampleur sans précédent et a effectivement lancé un défi à la civilisation", selon Vladimir Poutine. Pour répondre à "cette menace globale", le président russe estime que: 

    "… la communauté internationale devrait entreprendre des efforts combinés et énergiques. L’initiative russe vise la solution de cet objectif, elle mise notamment sur la création d’un large front antiterroriste sous l’égide de l’Onu et basé sur le droit international". 

    Un message fort qu’a fait passer Poutine lors de la cérémonie de l’ouverture de la Cinquième Conférence de sécurité internationale à Moscou. Il souhaite ainsi répondre au "manque de volonté politique dans la lutte contre le terrorisme international" que pointait du doigt son porte-parole, Dmitri Peskov, le 14 mars dernier. 

    "Il serait erroné de faire des déclarations au sujet de la victoire sur le terrorisme, car aucun pays n’a pu atteindre cet objectif", a par ailleurs souligné Dmitri Peskov.

    En outre, Vladimir Poutine a ordonné en décembre 2015 de mettre en place des centres spéciaux dans cinq villes portuaires du pays, chargés de planifier, de contrôler et de coordonner les opérations antiterroristes dans les eaux territoriales, la zone économique exclusive et sur le plateau continental russe.

    En 2015, Moscou a renforcé ses efforts dans la lutte antiterroriste. En septembre dernier, la Russie, l’Iran, l’Irak et la Syrie ont mis en place un centre d’information conjoint à Bagdad pour consolider les efforts de lutte contre le groupe terroriste État islamique (EI ou Daech).


    Dossier:
    La lutte contre Daech (229)

    Lire aussi:

    Poutine ordonne la création de centres antiterroristes dans cinq villes littorales
    Poutine remercie la famille qui a remis la Légion d'honneur au héros russe
    Les avions russes n'ont pas survolé Damas et ses alentours
    Syrie: le premier ministre nomme les sponsors du terrorisme
    Tags:
    lutte antiterroriste, terrorisme, Conférence de Moscou sur la sécurité 2016, coalition anti-Daech, ONU, Etat islamique, Nikolaï Patrouchev, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Syrie, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik