Russie
URL courte
10401
S'abonner

Une cellule de l'organisation terroriste Hizb ut-Tahrir al-Islami a été démantelée dans la ville de Bakhtchissaraï en Crimée.

Selon la procureure générale de la République de Crimée Natalia Poklonskaïa, quatre membres présumés de l'organisation ont été interpellés au cours d'une opération réalisée par les employés du Service fédéral russe de sécurité (FSB).

Tous les intéressés sont des habitants de la ville criméenne de Bakhtchissaraï. Une enquête pénale a été ouverte à leur encontre pour participation à une organisation terroriste et organisation d'activités terroristes.

Hizb ut-Tahrir (Parti de la Libération) a été fondé en Jordanie en 1953. Il prône l'instauration de la loi islamique au niveau international et œuvre pour le retour du califat. Plusieurs pays, dont la Russie, considèrent l'organisation comme terroriste et interdisent ses activités sur leurs territoires.

L'organisation est surtout active en Asie centrale, notamment dans les ex-républiques soviétiques telles que le Turkménistan, l'Ouzbékistan et le Kazakhstan. Des membres de Hizb ut-Tahrir sont régulièrement interpellés en Russie centrale, dans la région du Volga ainsi qu'en Sibérie.

Un responsable du ministère afghan de l'Intérieur, contacté par Sputnik en décembre dernier, a fait savoir que Kaboul considérait Hizb ut-Tahrir "comme une sorte de bureau de recrutement de l'Etat islamique (Daech)".

Lire aussi:

Attentat déjoué à Moscou: les terroristes présumés arrêtés
Poutine: le terrorisme international a été utilisé contre la Russie
Russie: le nombre de délits terroristes divisé par trois en 2014 (FSB)
Valéry Giscard d'Estaing mort des suites du Covid-19
Tags:
arrestation, lutte antiterroriste, islamisme, terrorisme, Hizb ut-Tahrir, FSB, Etat islamique, Natalia Poklonskaïa, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook