Ecoutez Radio Sputnik
    Quand les enfants russes cherchent à conquérir le cœur des Français

    Quand les enfants russes envoient au gouvernement français "leur Marseillaise"(vidéo)

    © Sputnik .
    Russie
    URL courte
    1091369

    Comment se faire entendre par le gouvernement français quand tu es un écolier russe? "Chanter sa Marseillaise" et en faire une vidéo pour participer au concours du ministère de la Défense. N'étant pas Français, les écoliers ne prétendent pas à une récompense, mais veulent faire passer leur message d'amitié qui ne connait ni limite d’âge ni nations.

    Le ministère français de la Défense a annoncé jeudi 21 avril le lancement du concours "Chante Ta Marseillaise"

    "Pour participer, rien de plus simple", indique le ministère. Pourtant, si on regarde le règlement du concours d’un peu plus près, on apprend qu'il est demandé de chanter en solo et que le concours "s’adresse à tous les jeunes de 18 à 25 ans inclus, résidant ou possédant une adresse en France métropolitaine".

    Que faire si tu as 9 ans, que tu es Russe, que tu ne possèdes pas d’adresse en France et que tu veux tout de même envoyer un message d'amitié aux Français, qui plus est avec tes amis, et pas en solo? 

    Des élèves d'une école moscovite spécialisée en langue française ont estimé que tous les jeunes, même les mineurs et surtout sans distinction de nationalité, peuvent "promouvoir la Marseillaise". Après tout, tel est le but du concours organisé par le ministère de la Défense, non?

    Ils se sont donc inspirés du concours "Chante Ta Marseillaise" organisé par le ministère français de la Défense pour réaliser un flash-mob. Conscients que leurs chances de figurer sur la chaîne officielle du concours étaient faibles, mais désireux d’adresser leur message aux Français, les élèves ont fait appel aux journalistes de Sputnik afin qu’ils diffusent leur prestation.

    "Nous n’attendons aucune récompense en échange", a confié à Sputnik un des organisateurs du flash-mob. Pour nous, l'essentiel, c'était de se faire entendre et d’être compris au moins par les internautes. Pour nous, la musique est un langage universel."

    Les enfants, quant à eux, participent souvent à des programmes d'échange entre les écoles et, s’ils ont déjà accueilli des écoliers français, certains élèves russes n'ont pas encore visité la France. Pourtant, ils ont tous entendu parler de l'ampleur avec laquelle les Français fêtent le 14 juillet.

    "Pour moi, chanter aujourd'hui est aussi une formidable opportunité de féliciter mes amis Français, qui seront à des centaines de kilomètres  le jour de la Fête Nationale. Il suffira d'envoyer le lien sur la vidéo", confie un élève de dix ans. 

    Et d'ajouter en souriant, "moi, par exemple, je vais garder cette vidéo secrète, pour que mes amis français ne la découvre que le jour de la Fête Nationale… mais ça ne sera pas facile",

    Les enfants disent avoir adoré les répétitions, qui ont été pour eux quelque chose à part.

    "Et maintenant, j'ai hâte de voir la vidéo, de l'envoyer et de voir les réactions", s'est exclamée une élève de 11 ans une fois le flash-mob terminé.

    En plus de la Marseillaise, les élèves ont ajouté deux autres chansons à leur répertoire: une chanson en anglais avec un refrain en français de la comédie musicale Les Misérables pour donner à la vidéo un caractère international et une chanson en russe Smouglianka comme cadeaux aux Français dans leur langue maternelle.

    Afin de réaliser ce flash-mob, les jeunes apprenants ont fait appel aux adultes: professeurs, amis et anciens pensionnaires de l'école ont ainsi été conviés à la fête. De leur côté, les journalistes de Sputnik n'ont pu résister à l'envie de participer au flash-mob, tant l'idée leur a semblé touchante.

    Ce n'est pas un hasard si les élèves ont choisi l’Arbat, la rue la plus populaire de Moscou, comme théâtre de leur interprétation. Les jeunes interprètes ont été inspirés en ceci par la grande Edith Piaf, qui a chanté la Marseillaise dans les rues de Paris, ainsi que par Mireille Mathieu, qui l'a chantée sur la Place Rouge. L'étoile du Bolchoï Maïa Plissetkaïa avait déjà offert au monde son interprétation dansée de la Marseillaise, et tous se souviennent de cette marseillaise chantée par les supporteurs des Bleus à la sortie du Stade de France en hommage aux victimes des attentats de Paris.

    Mais aujourd’hui, ce sont les écoliers qui ont souhaité manifester à leur façon leur amour de la France en interprétant la Marseillaise sous la forme d’un flash-mob, tout à fait dans l’air du temps.  

    Une fois le tournage terminé, les élèves sont partis en s'embrassant et en chantant la Marseillaise sur la rue principale de Moscou, loin des caméras, mais pour le plus grand bonheur des passants.

    A l’instar des jeunes russes, tous les participants français n’ont pas suivi le règlement au pied de la lettre. Ainsi ont été publiées des versions chantées par des enfants, des adultes, en duo, en chœur…

    en… Google traduction.

    On y trouve un peu de tout: des variantes les plus insolites jusqu'aux véritables catastrophes vocales….   

    Lire aussi:

    Le grand-écart le plus long, ça ressemble à quoi? Ces Russes donnent la réponse! (vidéo)
    La liesse à Paris après la qualification des Bleus pour la finale (vidéo)
    Des flashs rouges insolites observés sur les vitres de la Maison-Blanche (vidéo)
    Tags:
    ChanteTaMarseillaise, hymne, flashmob, vidéo, fête, La Marseillaise, Fête nationale française (14 juillet), ministère français de la Défense, France, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik