Ecoutez Radio Sputnik
    La Terre vue de l'espace

    Pour la Russie, pas de "touristes de l'espace" avant 2018

    © Flickr/ NASA's Marshall Space Flight Center
    Russie
    URL courte
    0 50

    La Russie ne renonce pas à l'idée du tourisme spatial, mais ne prévoit pas de vols avant 2018, a annoncé Youri Lontchakov, directeur du Centre de formation des cosmonautes Gagarine.

    "Les équipages sont formés pour une période prévue, en l’occurrence jusqu’en 2018, et ont déjà commencé les entraînements. Il n'y a donc pas de nécessité de lancer un touriste dans l'espace ", a-t-il déclaré aux journalistes. 

    Il a signalé l'absence de Russes parmi les candidats à un vol touristique vers la Station spatiale internationale (ISS). 

    Le premier "touriste de l'espace" officiel a été l'homme d'affaires américain d'origine italienne Dennis Tito. Le 28 avril 2001 il est parti pour l'ISS à bord du vaisseau russe Soyouz TMA-32 avec les cosmonautes Talgat Moussabaïev et Iouri Batourine. Le vol lui a coûté 20 millions de dollars (17,9 M EUR) et a duré 7 jours. Dennis Tito a effectué 128 révolutions autour de la Terre. 

    La première femme touriste de l'espace est Anousheh Ansari, une femme d'affaires irano-américaine. Elle a séjourné à bord de l'ISS du 18 au 29 septembre 2006. Elle a remplacé le touriste japonais Daisuke Enomoto, qui n'avait pas été admis au vol pour des raisons de santé. 

    Parmi les autres touristes spatiaux, citons l'homme d'affaires sud-africain Mark Shuttleworth (2002, 20 millions de dollars), le multimillionnaire américain Gregory Olsen (2005, 20 millions de dollars), un des fondateurs de Microsoft Charles Simonyi (2007, 25 millions de dollars et 2009, 35 millions), le millionnaire américain Richard Garriott (2008, 30 millions) et le propriétaire du Cirque du Soleil le Canadien Guy Laliberté (2009, 35 millions). 

    La Russie a été contrainte de suspendre le programme après 2009 suite à l'arrêt des vols vers l'ISS des navettes américaines et à une charge accrue sur les vaisseaux russes pour acheminer vers l'ISS frets et équipages. 

    La chanteuse britannique Sarah Brightman devait effectuer un vol en septembre 2015. Elle a suivi un cours d'entraînement à la Cité des étoiles en Russie, mais a annulé son vol à la mi-mai 2015 pour des raisons personnelles. 

     

    Lire aussi:

    Des vaisseaux à voile vogueront-ils bientôt dans l’espace?
    Non, Poutine ne laissera pas tomber les Britanniques dans l'espace
    L’ISS bientôt transformée en hôtel spatial
    Deux CRS retrouvés morts en France en quelques heures
    Tags:
    tourisme spatial, Soyouz TMA, Mark Shuttleworth, Anousheh Ansari, Dennis Tito, Guy Laliberté, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik