Russie
URL courte
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)
471015
S'abonner

En vue de la résolution sur la Crimée proposée par Kiev lors de l’Assemblée de l'OSCE à Tbilisi, Sputnik a réussi à joindre Leonid Sloutski, député à la Douma et membre du Parti libéral-démocrate de Russie.

Ayant qualifié ce document d''odieux", le député affirme qu'il ne sera pas approuvé. Par contre, un certain nombre d'amendements pour soustraire de la résolution du Comité Politique de l'OSCE des termes comme "occupation" a été tout de même introduit.

"Le travail au sein de l'Assemblée interparlementaire — c'est souvent +ça passe ou ça casse+", confie M. Sloutski. "Certains amendements peuvent rendre toute une résolution partiale. Et parfois, c'est tout le contraire: les amendements rendent le document plus juste", conclut-il.

Le député du Parti libéral-démocrate de Russie en est certain, tout le monde aujourd'hui comprend que le retour de la Crimée et de Sébastopol dans le giron russe est irréversible, même les opposants les plus endurcis. Selon lui, d'autres documents de ce type apparaîtront à l'avenir, c'est de l'inertie. Les lois de la physique s'appliquent parfois à l'espace politique. M.Sloutski se veut rassurant:

La Crimée en mai
© Sputnik . Sergey Malgavko

"Il n'y a rien de dramatique, nous avons déclaré d'une manière claire et ouverte notre rejet de cette résolution."

Le député russe a annoncé qu'une visite officielle d'une délégation de députés et sénateurs français à Sebastopol à l'occasion du jour de la Marine russe est dans les cartons. M.Sloutski affirme que même si les questions sociales en Crimée ne sont pas encore totalement résolues, le peuple y est heureux, et qu'il faut s'y rendre pour "s'imprégner de la joie du peuple criméen".

La délégation française, "présidée par un grand ami de la Russie, Thierry Mariani", aura l'occasion de s'en rendre compte par elle-même en répondant à l'invitation des autorités de Sébastopol et du commandement de la Flotte de la Mer Noire.

Dossier:
La Crimée, une région qui a décidé de redevenir russe (189)

Lire aussi:

La Crimée reconnue de facto russe par Berlin, Kiev fulmine
La Lombardie pourrait reconnaître la Crimée russe
Un journal allemand appelle l'Ouest à reconnaître la Crimée russe
Reconnaître la Crimée? L'ambassadeur ukrainien en Allemagne voit rouge
Une délégation américaine arrive en Crimée
Tags:
OSCE, Léonid Sloutski, Thierry Mariani, Kiev, Sébastopol, Crimée, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook