Russie
URL courte
2813
S'abonner

Le nouveau navire sera doté de réacteurs nucléaires de nouvelle génération d'une puissance de 60 MW et pourra se frayer un chemin dans des glaces d'une épaisseur de deux mètres à une vitesse de 14 nœuds.

La Marine russe pourrait être dotée d'un groupe de brise-glace destinés à protéger le littoral et les îles arctiques, annonce le quotidien russe Izvestia.

La Russie crée une flotte de navires d'attaque arctiques capables de porter des armes d'artillerie et des missiles. Les récents exercices nordiques ont montré que les simples navires de combat sont incapables d'agir sous les latitudes arctiques, l'épaisseur de leurs bords étant insuffisante pour les protéger de la glace, selon les spécialistes.

Le brise-glace russe Rossiya avec des membres de l’expédition polaire à bord retourne dans son port de Mourmansk
© Wikipedia / Sergey Eshenko
Le nouveau navire sera doté de réacteurs nucléaires de nouvelle génération RITM-400 d'une puissance de 60 MW et pourra se frayer un chemin dans des glaces d'une épaisseur de deux mètres à une vitesse de 14 nœuds. A une moindre vitesse, il pourra briser des glaces d'une épaisseur de plus de 4,5 mètres.

Le nouveau super-brise-glace à propulsion nucléaire "Lider" pourra assurer un travail en toutes saisons sous les hautes latitudes en Arctique. La mise au point du projet prendra près de 18 mois, selon les ingénieurs.

 

Lire aussi:

Petite histoire des navires à propulsion nucléaire
Le brise-glace atomique le plus puissant du monde mis à l'eau en Russie
Nouveaux navires de guerre russes: compacts, économes, efficaces
La Russie met à l'eau son premier brise-glace militaire en 40 ans
Tags:
brise-glaces, marine, Arctique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook