Russie
URL courte
2210
S'abonner

Une quinzaine d’ours blancs ont assisté aux élections anticipées tenues dans une des régions les plus reculées de Russie.

Qui osera dire que les législatives russes ne sont pas tenues en conformité aux règles ? Demandez aux observateurs ! Très impartiaux, ils le confirmeront volontiers : aucune tricherie n'a eu lieu et personne n'a été oublié.

Pour assurer le bon déroulement du scrutin, la commission électorale a réalisé un énorme travail et s'est rendue dans les coins les plus éloignés du pays pour y tenir les élections anticipées. Parmi les endroits les plus exotiques figure l'île Bely, un petit bout de terre dans la mer de Kara, tout près de l'océan Arctique. L'île n'est pas peuplée, mais possède une station arctique temporaire, où travaillent quatre personnes… et où résident des ours blancs.

« La commission électorale s'y est récemment rendue en hélicoptère. Pendant le vote, les observateurs  sont venus, c'était une quinzaine d'ours blancs », a raconté Ella Pamfilova, présidente de la Commission centrale électorale.

Botsman, l'unique chien présent sur l'île, a aidé à maintenir à distance ces habitants polaires.

« Et je peux dire que les ours blancs ne sont pas encore les observateurs  les plus agressifs que les organisateurs peuvent être amenés à rencontrer ! », a-t-elle ajouté.

Lire aussi:

La France rappelle ses ambassadeurs à Washington et Canberra pour consultations
L'armée US reconnaît que sa dernière frappe à Kaboul était une erreur avec «un bilan tragique»
Zemmour détourné en Zob: une présentatrice de France Inter se moque et provoque un tollé
Les talibans conseillent «au jeune Président français» de «ne pas être trop impulsif»
Tags:
Russie, ours blanc, vote, élections législatives
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook