Russie
URL courte
33610
S'abonner

Bien que Piotr Porochenko en personne l’ait interdit, des milliers d’électeurs russes voteront dimanche 18 septembre lors des élections législatives sur la péninsule de Crimée ainsi que sur l'ensemble du territoire ukrainien.

Auparavant, le chef de l’Etat ukrainien a déclaré que Kiev n’accepterait la tenue des élections à la Douma (chambre basse du parlement russe) en Ukraine que si la Russie n'organisait pas le scrutin en Crimée, que M.Porochenko considère comme un territoire ukrainien.

Il a également exigé que les candidats représentant cette région russe soient effacés de la liste des candidats.

Pourtant, ce matin les élections législatives ont commencé sans problème sur le territoire de la Crimée, où 1207 bureaux de vote ont ouvert leurs portes.

Vladimiv Poutine et Piotr Porochenko
© AFP 2020 POOL / ALEXANDER ZEMLIANICHENKO
Concernant la tenue du scrutin en territoire ukrainien, les menaces de Porochenko n’ont pas eu le moindre effet: le vote aura bien lieu, même si les mesures de sécurité ont été renforcées suite à l’attaque contre l’ambassade de Russie à Kiev dans la nuit de vendredi à samedi.

Une vingtaine de policiers et 10 agents de la garde nationale déployés actuellement près du bâtiment de l’ambassade veillent à ce que des citoyens russes votent à Kiev en toute sécurité.


Lire aussi:

Législatives: un député ukrainien bloque l'entrée de l'ambassade russe à Kiev (Vidéo)
Nouvelle attaque contre l’ambassade russe à Kiev, Moscou fait appel à Paris
Nouvelle attaque contre l’ambassade de Russie à Kiev (Vidéo)
Tags:
élections législatives, Petro Porochenko, Crimée, Kiev, Ukraine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook