Ecoutez Radio Sputnik
    Moscou indigné par les déclarations américaines sur son rôle en Syrie

    Moscou indigné par les déclarations américaines sur son rôle en Syrie

    © Sputnik . Andrei Stenin
    Russie
    URL courte
    68825
    S'abonner

    Les hauts responsables du ministère russe des Affaires étrangères ne mâchent pas leurs mots en parlant des nouvelles prophéties d’un porte-parole du département d'État américain.

    Sergueï Riabkov, le vice-ministre russe des Affaires étrangères, cité par les agences de presse, a qualifié les nouvelles déclarations d’un porte-parole américain de soutien au terrorisme.

    Ainsi, Riabkov faisait référence à la déclaration de John Kirby, porte-parole de département d'État, qui a estimé que la Russie avait intérêt à interrompre le cycle de la violence en Syrie car les extrémistes pourraient profiter de la situation sur place pour lancer des attaques « contre les intérêts russes et peut-être même contre des villes russes ».

    « Les conséquences sont telles que la guerre civile en Syrie se poursuivra, les extrémistes et les groupes extrémistes continueront de profiter du vide (du pouvoir — ndlr) en Syrie pour étendre leurs opérations qui comprendront des frappes contre les intérêts russes et peut-être même contre des villes russes. La Russie continuera de rapatrier dans des sacs ses militaires tués, et ils (les Russes — ndlr) continueront de perdre des ressources, peut-être de nouveaux avions », a déclaré le porte-parole du département d'État John Kirby répondant à la question sur les conséquences éventuelles de la poursuite des violences en Syrie.

    Par « violences » les États-Unis entendent traditionnellement les opérations de l'armée syrienne soutenue par la Russie contre les terroristes et d'autres combattants.

    « Nous ne pouvons pas interpréter cela comme autre chose que l'actuel soutien de fait de l'administration américaine au terrorisme », a déclaré pour sa part le vice-ministre russe.

    M. Riabkov a également indiqué qu’il considérait les propos de M. Kirby comme le résultat d’un « déséquilibre émotionnel » lié à l’incapacité de Washington à respecter le dernier accord de règlement syrien obtenu auparavant avec Moscou.

    Cette tentative pour intimider Moscou n'est pas restée sans réaction de la part de la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, qui a détecté dans les propos du diplomate américain la commande « Attaque » et qui voudrait savoir qui mèneraient les attaques en question. 

    « Est-ce que ce sont les "modérés" qui s'en occuperont (des attaques terroristes, de l'extrémisme) ? Ces mêmes modérés que Washington ne parvient pas depuis six mois à distinguer d'al-Nosra ? Ne croyez-vous pas que ces prophéties sur des "cadavres dans des sacs", des "attentats terroristes dans des villes russes" et des "pertes d'avions" ressemblent plutôt à la commande "Attaque" qu'à un commentaire de diplomate ? », a-t-elle écrit sur Facebook.

    Des responsables américains ont indiqué mercredi que l'administration Obama avait commencé à envisager des réponses plus fermes à l'offensive du régime syrien soutenu par la Russie contre Alep, y compris des options militaires, a-t-on appris de Reuters.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l’application Telegram sur n’importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».


    Lire aussi:

    La Russie se dit prête à lutter avec les USA contre les terroristes en Syrie
    Quoi, la Russie veut démembrer les USA?!
    Les USA envoient un contingent supplémentaire en Irak
    Tags:
    villes russes, terrorisme, Département d'Etat des Etats-Unis, Sergueï Riabkov, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik