Ecoutez Radio Sputnik
    Maison Blanchel'ambassadeur russe auprès de l'Onu, Vitali Tchourkine

    Syrie: face aux calomnies US, la Russie met les points sur les «i»

    © Flickr/ A C Moraes© Photo: REUTERS/Lucas Jackson
    1 / 2
    Russie
    URL courte
    1231697
    S'abonner

    Les Etats-Unis accusent la Russie de s’attribuer les succès de leur coalition dans la lutte antiterroriste en Syrie. Moscou met les points sur les «i» et évoque ses véritables objectifs en Syrie.

    Le porte-parole de la Maison Blanche Josh Earnest a auparavant confié aux journalistes que les Forces aérospatiales russes n'étaient pas parvenues à atteindre leurs objectifs en Syrie, raison pour laquelle la Russie s'appropriait les succès de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

    Le représentant permanent de la Russie à l'Onu Vitali Tchourkine a répondu que cette accusation « manquait pour le moins de tact ». Le diplomate a ensuite fait le point sur les objectifs visés par Moscou dans la région.

    « L'objectif principal de la Russie dans cette partie du monde est que les terroristes soient chassés. Tant que les terroristes y demeureront, il n'aura pas de paix ni de tranquillité pour les civils dans l'est d'Alep ou où que ce soit ailleurs », a-t-il noté.

    Moscou a également appelé à ne pas dramatiser les divergences entre la Russie et les Etats-Unis au niveau mondial suite à l'annonce de Washington de l'arrêt de la coopération avec la Russie sur la Syrie.

    « J'espère qu'il n'y aura pas de nouvelle «guerre froide». Je crois que vous dramatisez outre mesure la nature de nos divergences avec les Etats-Unis à l'échelle mondiale. Après une longue période où nous avons essayé de collaborer aussi étroitement que possible sur la Syrie, j'espère que cette coopération pourra être restaurée », a indiqué Vitali Tchourkine.

    Le département d'Etat américain a annoncé lundi que les Etats-Unis rompaient leur dialogue avec la Russie sur la Syrie, mais allaient toutefois poursuivre leurs contacts militaires avec Moscou pour éviter les conflits aériens.

    Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

    Lire aussi:

    Moscou: les USA prêts à «pactiser avec le diable» en Syrie
    Moscou: les USA ont failli à leurs engagements en Syrie
    Les Philippines menacent de rompre l’accord militaire avec les USA
    Et si, après Hiroshima et Nagasaki, les USA avaient encore utilisé l’arme nucléaire?
    Tags:
    terrorisme, ONU, Vitali Tchourkine, Alep, Syrie, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik