Russie
URL courte
36650
S'abonner

Vladimir Poutine soufflera demain ses 64 bougies. Le numéro un russe ne pourra pourtant pas prendre de jour de congé afin de fêter son anniversaire le 7 octobre en raison du grand nombre d'appels internationaux prévus pour cette date.

Le président russe Vladimir Poutine va célébrer son 64e anniversaire à Moscou avec ses proches, a déclaré le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

« Poutine sera à Moscou avec sa famille, ses proches et ses amis », a indiqué M. Peskov.

Le porte-parole a précisé que le leader russe ne pourra pourtant pas prendre de jour de repos le 7 octobre, un grand nombre d'appels internationaux étant prévus pour cette date. Les dirigeants des quatre coins du monde présenteront en effet leurs vœux au président russe et saisiront cette occasion pour discuter des affaires bilatérales.

Rappelons que, le 7 octobre 2015, le président russe était à Sotchi où il a joué au hockey, avec des joueurs professionnels avant de fêter son anniversaire en leur compagnie ainsi qu'avec ses proches.

En 2014, le président russe avait pris un jour de congé pour passer son anniversaire dans la taïga sibérienne à 300-400 km de toute habitation, renonçant ce faisant pour la première fois à la tradition bien établie de fêter son anniversaire au travail.

Suivez Sputnik sur Telegram pour ne jamais manquer les actualités les plus importantes grâce à nos sélections du matin et du soir. Pour recevoir les actualités de notre chaîne, il suffit de télécharger l'application Telegram sur n'importe quel smartphone, tablette ou ordinateur puis cliquer sur le lien et appuyer sur « Join ».

Lire aussi:

#PutinDay: les internautes célèbrent l'anniversaire de Poutine
Anniversaire de Poutine: une exposition inaugurée à Moscou et à Londres
Anniversaire de Poutine: félicitations de célèbres chanteurs italiens (vidéo)
Poutine donne un conseil au prochain président
Poutine lève le voile sur la force de la Russie
Tags:
anniversaire, Dmitri Peskov, Vladimir Poutine, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook